in

Golf : Charlie Woods, 13 ans, frappe déjà plus loin que son père

Tiger Woods a lui-même avoué que son fils Charlie, âgé de 13 ans, frappait déjà plus loin que lui. À l’occasion du Championnat PNC, un tournoi parent-enfant, le duo fera la paire pour la troisième fois à l’occasion d’un tournoi de deux rondes qui sera présenté samedi et dimanche.

Le jeune Charlie fait déjà tourner les têtes depuis un bon moment dans le monde du golf en raison de la célébrité de son illustre paternel. Maintenant âgé de 13 ans, Charlie semble en pleine poussée de croissance ce qui transparaît à travers son élan.

Lors de cette compétition par équipe, les Woods joueront aux côtés de Justin Thomas, 8e joueur mondial, et son père Mike.

« À chaque fois que je peux jouer avec mon fils, c’est toujours spécial, a avoué Tiger lors d’un point de presse vendredi. C’est encore mieux de pouvoir le faire dans un cadre compétitif. Les deux dernières années ont été magiques. De pouvoir le faire avec les Thomas, qu’on considère comme des membres de notre famille, c’est encore plus spécial. »

Selon Golf Channel, Charlie a enregistré une vitesse d’élan de 117 mi/h avec son bois de départ lors de la ronde d’entraînement de vendredi ce qui le place au-dessus de la moyenne des joueurs professionnels du circuit de la PGA. La moyenne du circuit de la PGA s’est élevée à 114,2 mi/h lors de la dernière saison.

Le jeune Woods atteint maintenant des distances supérieures à 270 verges avec son bois no 1. Tiger a même révélé que Charlie « a déjà de plus grosses mains » que lui. Charlie s’est même permis de distancer Tiger pour la première fois récemment.

« Je déteste le dire, mais je vais l’admettre. Il l’a finalement fait il y a quelques semaines », avait dit Tiger la semaine dernière à l’occasion de The Match, qu’il a disputé avec Rory McIlroy contre Thomas et Jordan Spieth.

Malgré ses difficultés physiques, notamment au niveau de la marche après les dommages infligés à sa jambe droite après un accident de voiture en 2021, Woods avoue qu’il peut continuer de pratiquer le jeu, mais qu’il a beaucoup de difficultés à se déplacer.

« Je peux pratiquer le golf, mais je ne peux pas marcher. J’ai besoin de repos et ce n’est pas exactement ce que je fais », a lancé Woods avec un sourire.

« Je ne pense pas vraiment à ça. Pourvu que je puisse être aux côtés de mon fils, c’est beaucoup plus important. D’avoir la chance de vivre ces expériences avec lui, c’est plus important que d’avoir un pied un peu brisé. »

Lors de l’édition 2021 du tournoi, les Woods ont pris le deuxième rang de la compétition en terminant à deux coups de la paire formée par John Daly et son fils Little John.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Comment le Mount Sinai Health System sécurise ses données de …

NBA: soulagement pour Curry, qui échappe à l’opération après sa blessure à l’épaule