in

Volkswagen Golf : quels sont ses problèmes les plus fréquents ? – Auto Plus

Reine des compactes familiales en Europe, la Golf de septième génération est la droite descendante du modèle de 1974. Si la qualité de sa carrosserie et de finition fait école, elle peut présenter quelques couacs mécaniques que nous vous détaillons ici.

C’est la septième génération d’un modèle qui fait couler de l’encre depuis 1974 et sa première génération. La Volkswagen Golf ! Rationnelle, sérieuse et bien équipée, la Golf est une référence des berlines familiales. Depuis près de 50 ans de carrière, elle s’est déclinée sous toutes les formes, et a été dotée de toutes les motorisations, ou presque. 3 portes, 5 portes, break SW, cabriolet, même en monospace avec la Golf + ! Best-seller de Volkswagen, la Golf a aussi souvent été le premier modèle vendu sur le marché européen. Un succès qui a fait rentrer l’appellation au Panthéon de l’automobile. Pour cette Golf septième du nom, lancée en 2012, la révolution continuait son petit bout de chemin. Il s’agit de la première Golf à proposer une gamme de motorisations aussi large. En essence, en diesel, en hybride rechargeable (GTE), voire en électrique avec la e-Golf ! Un modèle polyvalent, mais malheureusement pas exempté de défaut jusqu’à sa fin de carrière en 2020. On fait le point sur ses problèmes les plus fréquents.

À lire aussi :

Volkswagen Golf : bientôt la fin de carrière ?

Groupe Volkswagen : le bilan des ventes 2022 en France

Volkswagen : bientôt une voiture à hydrogène avec 2000 km d’autonomie ?

Ses problèmes les plus fréquents :

  • Train avant : Il peut parfois émettre des bruits, voire des craquements. Si un tel problème se produit, il peut venir des coupelles d’amortisseurs ou des Silentblocs.
  • Huile : Le 1.2 TSi essence est connu pour sa surconsommation d’huile qui peut contraindre à ajouter du lubrifiant entre deux vidanges.
  • Câblages/durites : Les matériaux utilisés par Volkswagen pour les câblages et les durites sont composés d’amidon de maïs. Attention aux rongeurs si vous vivez en milieu rural donc !
  • Boîte manuelle : Plusieurs cas de marche arrière difficiles à passer ont été signalés, notamment à froid. Malheureusement même si le problème est connu, Volkswagen ne propose aucune solution.
  • Boîte DSG : La boîte double-embrayage qui fait la renommée de Volkswagen peut présenter des défaillances. Dès 40 000 kilomètres le mécanisme de double-embrayage peut s’user prématurément, ce qui impose un remplacement complet de la boîte.
  • Carrosserie : Comme toutes les précédentes Golf avant elle, cette septième du nom est solidement bâtie, la carrosserie ne présente pas de fragilité particulière, bon point !
  • Habitacle : À l’intérieur, c’est la même mélodie. La qualité de finition, des matériaux et plastiques utilisés fait la renommée de la Golf. La septième n’y déroge pas, et fait parfois même mieux que ses rivales premiums !

What do you think?

1032 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Un géant turc entre dans la danse pour Yahya Attiat Allah – Lions De l’Atlas (LDA)

Ces 5 grains qu’il faut manger pour préserver sa santé cardiaque – Medisite