in

Volkswagen Golf 8 : une compacte qui ne manque pas de style

La Volkswagen Golf de huitième génération améliore progressivement l’ancien modèle dans la plupart des domaines et dispose d’un intérieur plus sophistiqué.

Il y a des voitures dont on ne se pose pas la question si elles seront renouvelées ou pas, tellement elles sont réussies. Et la Golf fait partie de celles-là ! Sa dernière évolution reprend le flambeau, sans pour autant changer radicalement la formule.
Il n’est pas facile de garder une place au soleil quand les SUV grignotent inexorablement toujours plus de parts de marché. Mais pas question pour Volkswagen de faire une croix sur sa Golf, qui reste tout de même son best-seller depuis des années. Avec cette huitième génération, l’allemande se veut plus technologique, un peu plus dynamique, mais toujours aussi statutaire. En somme, Volkswagen a préféré s’abstenir de briser le moule en matière de style, choisissant de mettre à jour subtilement le design existant plutôt que de changer de formule, au risque de perdre la clientèle d’habitués.

Ce conservatisme se retrouve incontestablement au niveau du design extérieur de la compacte. De l’arrière, il est même un peu compliqué de différencier la dernière génération de la précédente pour un œil non averti. Heureusement, l’avant évolue plus en profondeur et adopte des phares à LED inédits, plus fins qu’auparavant et arrondis en partie basse. La barre chromée de la calandre vient rejoindre la nouvelle signature lumineuse à LED, conférant à la Golf un regard froncé. Volkswagen a pris le risque de supprimer les phares antibrouillard séparés au profit d’un bouclier avant plus simple. Il en est de même pour le bouclier arrière qui reste pour sa part, assez discret.

Intérieur sophistiqué
Changement d’ambiance à l’intérieur avec une présentation complètement repensée. C’est là où Volkswagen a visiblement dépensé le plus d’argent, en investissant dans une instrumentation numérique et un écran central pris en charge côte à côte. Une disposition d’écrans qui nous fait repenser au panel numérique de la Mercedes Classe A. Les boutons ont été en grande partie relégués à l’écran central. C’est flatteur de visu, mais on s’aperçoit vite que l’ergonomie en prend un sacré coup. Premièrement, parce qu’il faut obligatoirement quitter la route des yeux pour voir où l’on appuie. Deuxièmement, rien ne garantit qu’autant d’électronique saura se montrer fiable dans le temps.
Tout est en revanche très bien construit et ajusté, et les matériaux ne souffrent pas de la critique. Le plastique moussé et le noir piano se sont parfaitement mariés pour donner un aspect visuel premium et une sensation au toucher agréable. Quant à l’habitabilité, rien de particulier à signaler, elle est plutôt bonne pour la catégorie. Quatre adultes pourront voyager à l’aise à bord. Le coffre est donné pour 380 litres de capacité et accepte sans broncher, trois ou quatre valises cabines.

Nouvelle motorisation
Nous avons conduit le bloc diesel 2.0 litres de 143 ch, la seule option disponible au Maroc. Le constructeur allemand affirme qu’il s’agit d’un tout nouveau moteur développé «à partir de zéro».
Pour cette huitième du nom, le résultat est donc sans surprise : le châssis est prévenant, avec une amorce de sous-virage très prévisible à la limite et un train arrière rivé au sol. Le tout est bien servi par une direction justement calibrée, qui offre assez de consistance et de ressenti, ce qui est plutôt rare sur le marché à ce niveau de gamme.
Le moteur démarre assez silencieusement et même au ralenti, il n’est guère bruyant. Il déploie 20 Nm de couple de plus que l’ancien modèle, mais il est difficile de ressentir la poussée supplémentaire, principalement en raison de la majorité du couple qui se déclenche à 1.750 tr/min. Cela n’empêche pas le moteur de se montrer linéaire et souple, notamment grâce à la boîte DSG à 7 rapports qui lui est accolée.
Le seul petit inconvénient qui se présente au volant de ce véhicule est le bruit provenant des jantes de 17 pouces, ainsi que la petite quantité de sifflement de vent autour des rétroviseurs extérieurs.

Verdict
La Golf 8 a évolué et s’est améliorée dans un certain nombre de domaines, avec un nouveau moteur, un espace intérieur et une technologie améliorés. En revanche, certains acheteurs peuvent trouver quelques-unes des nouvelles fonctionnalités frustrantes, comme le fait de supprimer les commandes physiques et de les reléguer à l’écran central. Nous reprochons également aux versions marocaines, les équipements de sécurité et d’aides à la conduite qui ne s’alignent pas vraiment avec ce que suggère la concurrence. La compacte allemande compense des points par d’autres : sa tenue de route, déjà impeccable, s’améliorer d’un cran par rapport à la génération précédente. Elle profite d’une conduite à la fois plaisante et économique (environ 6 litres/100 km mixte lors de note essai).

**************
Caractéristiques techniques :

Moteur : 2.0 TDI (D)
Cylindrée (cc) : 1.968
Puissance fiscale (cv) : 8
Puissance maxi (ch) : 143
Couple maxi (Nm) : 320
Boîtes de vitesses : BVA DSG7
Vitesse maxi (km/h) : 205
Accélération (0-100 km/h) : 8,8 (s)
Consommation (l/100 km) (Rurale/Urbaine/Mixte) : 4,6/6,2/5,4
Finition Life (DH) : 350.000
Finition Style (DH) : 390.000

*************
Équipements :

Sur la finition Life
6 Airbags frontaux, latéraux et rideaux, ABS, ESP (Correcteur électronique de trajectoire), ASR (Système antipatinage), EDS (Système de blocage électronique du différentiel), Détecteur de fatigue, Affichage contrôle pression des pneus, Système Isofix pour sièges enfants à l’arrière, Climatisation automatique tri-zone, Régulateur de vitesse, Palettes au volant, Capteur de pluie, Allumage automatique des feux, Lève-vitres électriques avant et arrière, Rétroviseurs extérieurs électriques avec mémoire, Rétroviseur intérieur monochrome, Accès et démarrage sans clé, Aide au stationnement avant et arrière, Caméra de recul, Sièges avant confort Sport, Banquette arrière rabattable 60/40, Frein de stationnement électrique avec AutoHold, Jantes en alliage 17 pouces, Sellerie tissu «ArtVelours», Volant cuir multifonction, Pommeau de levier de vitesse en cuir, Inserts décoratifs «Nature Cross Brushed», Éclairage d’ambiance (10 couleurs), Phares avant à LED, Feux arrière à LED, Toit ouvrant panoramique, Spoiler arrière couleur carrosserie, Poignée de portes éclairées, Digital Cockpit Pro, Interface Bluetooth, Interface USB + 2 Prises 12 volts (Habitacle + Coffre).

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

TikTok: un influenceur condamné après sa vidéo de danse en crop top dans une église

Espace : Pourquoi la nouvelle génération de satellites météo va tout déchirer