in

Une pièce de théâtre audio aborde la question de la propriété des terres au Canada – ICI.Radio-Canada.ca

Un texte de Teghan Beaudette

Une pièce de théâtre qui prend une tangente différente selon la composition de l’auditoire est maintenant diffusée pour les gens confinés à la maison en raison de la pandémie.

Inheritance (Le patrimoine) est une pièce de théâtre interactive sur les droits fonciers.

À certains moments, le public en salle utilise une télécommande pour voter parmi différents scénarios, puis la pièce suit le cours choisi.

Cela signifie que lorsqu’elle est jouée en direct devant un public, la pièce prend différentes teintes politiques.

Un public de Vancouver sera complètement différent d’un autre de la Nouvelle-Écosse ou de l’Alberta, explique Darrell Dennis, coauteur et interprète de la pièce.

Désormais, l’auditoire ne sera souvent formé que d’une seule personne, car l’œuvre théâtrale sera diffusée en version audio pour être écoutée à la maison.

L’histoire se déroule dans un domaine rural, où le couple formé de Noah et d’Abbey se rend chez le père de cette dernière. Une fois sur place, le duo découvre que le paternel est parti et qu’un Autochtone du coin habite les lieux à sa place. Cet homme affirme que les droits sur la propriété instaurés par le régime colonial sont à prendre. Le public doit décider de ce qui se passe ensuite.

En cette période de pandémie, il nous est paru tout à fait approprié de nous dire : ”D’accord. Produisons une version audio relativement facile à réaliser, mais que nous pouvons proposer à tous ceux et celles qui ont accès à Internet dans le monde entier”, relate le coauteur et interprète Daniel Arnold.

Or cela n’a pas été une sinécure. Le scénario avait l’épaisseur d’un petit annuaire téléphonique… Il a fallu l’adapter pour un public qui ne pourrait pas voir les interprètes.

Nous devons reprendre chaque scène et nous demander : ”Si nous modifions tel élément, est-ce que cela aura une incidence sur quelque chose d’autre, 12 scènes plus tard?” C’est un vrai château de cartes, explique M. Arnold.

C’est un processus incroyablement intense en raison de l’ampleur et des différentes ramifications du scénario. Aussi, nous sommes dans trois endroits différents. Une seule lecture a pris une semaine, décrit-il.

Les artistes essaient maintenant de trouver de l’argent pour produire et distribuer la pièce et travaillent avec des sociétés de production et de distribution pour la rendre fonctionnelle et en peaufiner la production.

L’équipe espère aussi que l’œuvre sera proposée aux écoles et aux bibliothèques, accompagnée d’un guide d’étude.

Il s’agit de savoir à qui appartient cette terre. Les trois protagonistes essaient de comprendre en mettant de l’avant leurs propres arguments et perspectives, ajoute la coautrice et interprète Medina Hahn. Nous tentons d’aborder la question selon les points de vue de trois personnes : un homme des Premières Nations, un homme descendant de colons et une femme issue de l’immigration.

Nous voyons des revendications territoriales et des problèmes liés aux interactions entre les Premières Nations et les colons partout. On se demande à qui appartiennent les terres. Mon désir est de faire connaître cette histoire au plus grand nombre de personnes possible, car elle présente trois perspectives, ajoute Mme Hahn.

Darrell Dennis souligne que les auteurs et l’autrice ont essayé de garder le scénario aussi neutre que possible.

Il n’est pas question ici de jeter l’opprobre sur les colons. Ce n’est pas une apologie du conservatisme; il ne s’agit pas de cela, dit-il. Nous faisons de notre mieux pour ne pas aborder la question d’un seul point de vue. C’est ce qui rend la pièce inclusive.

Le trio espère diffuser la pièce de théâtre audio plus tard dans l’année.

Cet article présente l’une des œuvres sélectionnées dans la foulée de Connexion Création, une initiative conjointe du Conseil des arts du Canada et de la section Arts de Radio-Canada. Grâce à une bourse de 5000 $ attribuée aux artistes dont les propositions ont su séduire le jury, des œuvres numériques exclusives ont vu le jour durant la pandémie de COVID-19. Cliquez ici pour voir d’autres productions gagnantes.

La version originale de ce texte peut être consultée sur la plateforme de CBC Arts (Nouvelle fenêtre).

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Ligue des Champions – Benzema, toujours plus haut – Vidéo Football – Eurosport.fr

Facebook dans le collimateur de l’antitrust américain de la technologie – Hespress Français