in

Un homme portant le nom d’Adolf Hitler remporte les élections locales en Namibie – BBC Afrique

Une photo de Uunona Adolf Hitler

Légende image,

Uunona Adolf Hitler a insisté sur le fait qu’il n’a aucun projet de domination mondiale, contrairement à son homonyme.

Un homme politique namibien nommé Adolf Hitler déclare qu’il n’a aucun projet de domination mondiale après avoir remporté une victoire écrasante aux élections locales.

Adolf Hitler Uunona a été élu la semaine dernière comme conseiller de la circonscription d’Ompundja.

Dans une interview au journal allemand Bild, il a insisté sur le fait qu’il n’avait “rien à voir” avec l’idéologie nazie.

Adolf, comme d’autres prénoms germaniques, est fréquent dans le pays, qui était autrefois une colonie allemande.

Il a été élu pour le parti Swapo, au pouvoir, qui a mené la campagne contre la domination coloniale et la minorité blanche.

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

M. Uunona a admis que son père lui avait donné le prénom du leader nazi, mais il a déclaré “qu’il ne comprenait probablement pas ce que représentait Adolf Hitler”.

“Enfant, je trouvais que c’était un nom tout à fait normal”, a déclaré M. Uunona, qui a remporté son siège avec 85% des voix.

“Ce n’est qu’en grandissant que j’ai compris : cet homme voulait soumettre le monde entier”, a-t-il dit, ajoutant. “Je n’ai rien à voir avec ces choses”.

M. Uunona a déclaré que sa femme l’appelle Adolf et qu’il n’a pas l’intention de changer ce nom qu’il porte en public.

Entre 1884 et 1915, la Namibie faisait partie du territoire allemand appelé Afrique du Sud-Ouest allemande.

L’Empire allemand a tué des milliers de personnes lors d’une révolte de 1904 à 2008 des populations locales Nama, Herero et San, dans ce que certains historiens ont appelé “le génocide oublié”.

A regarder :

Légende vidéo,

Namibie

Au début de l’année, la Namibie a refusé une offre de 10 millions d’euros (6,5 milliards de FCFA) de l’Allemagne pour des réparations, disant qu’elle continuerait à négocier pour une “offre révisée”.

Après la première guerre mondiale, la Namibie est passée sous le contrôle de l’Afrique du Sud et a obtenu son indépendance en 1990. Mais elle compte encore de nombreuses villes portant des noms allemands et une petite communauté germanophone.

Le parti Swapo de centre-gauche est issu du mouvement d’indépendance de la Namibie et dirige le pays depuis 1990.

Mais le soutien à ce parti a chuté suite à des allégations de corruption dans le secteur de la pêche.

Lors des élections du mois dernier, la Swapo a perdu le contrôle de 30 grandes villes.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Un drone géant pour envoyer des satellites dans l’espace

Une histoire singulière entre le Brésil, l’Afrique et l’Europe – France Culture