in

Un ancien joueur NBA et du Barça parmi les manifestants pro-Trump du Capitole

Pendant que la NBA s’indignait des violences des manifestants pro-Trump au sein du Capitole mercredi soir, un de ses anciens représentants a pris part au rassemblement. David Wood, passé dans les rangs de huit franchises (dont les Chicago Bulls, les Houston Rockets ou les San Antonio Spurs) au cours des années 1980-1990, s’est en effet affiché parmi les manifestants, dont plusieurs d’entre eux ont perturbé la certification de l’élection de Joe Biden comme nouveau président des Etats-Unis en pénétrant dans les murs.

L’ancien ailier fort s’est surtout fait connaître en Europe après ses passages à Barcelone (1989-1990), Murcie et même Limoges de manière très furtive et comme joker médical de Frédéric Weis (4 matchs de Pro A en 1999). Depuis la fin de sa carrière en 2007, l’homme, désormais âgé de 56 ans, est devenu un défenseur de Donald Trump. Mercredi, il a diffusé plusieurs vidéos des violences avec de s’en excuser face à la tournure dramatique des événements. 

Il ne cautionne pas les violences

Il a supprimé plusieurs vidéos et s’en est justifié plus tard dans la soirée. « J’ai supprimé la plupart de mes messages aujourd’hui, a-t-il fait remarquer sur sa page Facebook. Je suis allé au discours du Capitole et du président Trump pour prier. Beaucoup de gens m’ont envoyé un message pour les tenir informés, alors je l’ai fait vivre en streaming parce que je pensais que les gens voulaient voir ce qui se passait. Je l’ai trouvé extrêmement sûr et entouré de gens qui aiment notre pays. Cependant, j’ai vu 10 personnes en colère qui pourraient être des fauteurs de troubles. Les gens sont fâchés que leurs votes n’aient pas compté parce que les votes illégaux n’ont PAS été rejetés et je ne les blâme pas pour cela. Je ne supporte pas beaucoup l’énergie de la colère et je ne connaissais personne que j’ai vu au Capitole ce soir. Je n’étais pas là pour protester mais pour prier et regarder. Je vous aime tous. »

Deux heures plus tard de cette publication, il a de nouveau fait son mea culpa, tout en contestant l’élection de Biden en dénonçant une fraude. « Je veux m’excuser parce que dans mon zèle et mon humanité, je me suis trompé sur ce 6 janvier, explique-t-il. Je croyais que le changement allait se produire avec des proportions bibliques mais cela ne semble pas le cas aujourd’hui. Je suis désolé et je m’excuse de ce timing. J’ai fait une erreur et je suis vraiment désolé. Permettez-moi de modifier ma déclaration. Avant l’assermentation du prochain président, vous verrez avec stupeur et étonnement qu’ils dénonceront la fraude électorale et éliront le président Trump pour 4 ans de plus. »

What do you think?

1000 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le Matin – L’économie informelle recule à moins de 30% du PIB entre 2009 et 2018

Mama Shelter : 5 nouveaux hôtels dont 2 premières adresses au Moyen-Orient en 2021 – TourMaG.com