in

ton de la 26ème édition du Festival des Musiques Sacrées est donné – Le Matin

Le coup d’envoi de la 26ème édition du Festival de Fès des Musiques Sacrées du monde est donné ce jeudi 9 juin au prestigieux site Bab Al Makina, avec la participation d’une pléiade d’artistes et de groupes de plusieurs pays, notamment l’Espagne, le Tibet, l’Inde, l’Iran et, bien sûr le pays hôte, le Maroc. C’est tout un voyage dans le temps et l’espace qui a été conçu et mis en scène par Alain Weber, avec direction d’orchestre, les compositions et les arrangements de Ramzi Aburedwan, les Allumeurs d’images sont chapeautés par Franck Marty, en tant que directeur artistique du Mapping, les création lumières sont assurées Christophe Olivier assisté par Gaël Boucault. Puis Leïla Sajie dans la coordination artistique et Sandrine Lecoz dans régie artistes.

Tout un staff de professionnels pour avoir un spectacle dans les normes de l’art, mené musicalement par des artistes et groupes qui ont donné leurs preuves dans le domaine du chant et de la musique, comme Françoise Atlan, Amine Hadef, Aziz Erradi, Amine Tewfik et Nouredine Tahiri du Maroc,  Mohammed Motamedi accompagné de Maziy ar Ghasemi (Iran), Les Roohani Sisters (Inde), Kathak Academy et Anuj Arjun Mishra (Inde), Lobsang Chonzor (Tibet) et Delrevés, Saioa Fernandez Camazon et Eduardo Torres (Espagne). Ces derniers, par le biais de leur musique, ont fait un périple spirituel à travers les cinq grandes religions du monde : l’Islam, la Chrétienté, le Judaïsme, le Bouddhisme et l’Hindouisme.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Tennis: 83e joueuse mondiale en double, Moore contrôlée positive aux stéroïdes

Mezzour s’entretient avec le ministre émirati de l’Économie – L’Économiste