in

Théâtre : Monica Bellucci à Montpellier en janvier pour incarner Maria Callas – Midi Libre

L’actrice italienne sera sur la scène de l’Opéra-Comédie de Montpellier le 12 janvier pour y incarner Maria Callas.

C’est Maria Callas qui l’a incitée à faire ses débuts au théâtre… Monica Bellucci, mannequin puis actrice de cinéma plus que renommée, et aussi “plus belle femme du monde” à plusieurs reprises, est montée pour la première fois sur scène en 2019, au Studio Marigny, pour Lettres et Mémoires de Maria Callas, un spectacle de Tom Volf, inspiré par la sortie de l’autobiographie chez Albin Michel. Une belle idée.

Après Monaco, Athènes, Milan, Rome, Venise, Istanbul et Londres tout récemment, Monica Bellucci vient à Montpellier réincarner la diva dans ses confidences, son récit de vie. Car ses écrits ont révélé cette femme méconnue, qui disait : “Un jour, j’écrirai mon autobiographie, je voudrais l’écrire moi-même afin de mettre les choses au clair. Il y a eu tellement de mensonges dits sur moi.” La publication récente de nouvelles lettres a confirmé que “la Divina” a vécu des heures très noires… Tom Volf, qui a sorti en 2018 le film Callas by Callas, a travaillé sept ans à ce spectacle en trois parties : les débuts des années 50, ses premiers rôles et son mariage avec Meneghini, les années 60 et ses triomphes ainsi que sa relation avec Onassis, puis nostalgie et solitude des années 70.

Dans une robe de la diva

Cet autoportrait, Monica Bellucci s’en charge, et Tom Volf a voulu évoquer l’appartement parisien où la Callas a vécu les quinze dernières années de sa vie, jusqu’en 1977. L’actrice est vêtue d’une robe portée par Maria Callas elle-même, prêtée par la collection “My private Callas”, et se transforme véritablement au fil des lumières et des clairs-obscurs. Elle dit ses mots intimes, ses confidences sur un canapé, reproduction de celui de l’avenue Georges-Mendel où la diva a fini sa vie à 53 ans.

Elle écoute ses enregistrements, et l’Orchestre national de Montpellier retrouve Gwennolé Rufet qui l’a dirigé avec Manu Dibango, Alain Chamfort ou Talisco, et fait écho à son répertoire lyrique. Car “Monica Callas” a beaucoup à dire.

“Lettres et mémoires de Maria Callas”, mercredi 12 janvier à 19 h à l’Opéra Comédie de Montpellier. 10 à 30 €. opera.orchestre-montpellier.fr

What do you think?

1917 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

NBA: deux buzzer beater en deux jours, le début d’année fou de DeRozan

Basket : Le All-Star Game français, dernière fête avant le retour des jauges