in

Théâtre : Et si c’était mieux avant ?

Le Théâtre Scapin propose une nouvelle création, qui prend tout son sens en ces temps électoraux, écrite à partir de la pièce de théâtre d’Emmanuel Darley, “C’était mieux avant”, tout un programme… “C’est un titre à double sens”, explique Michel Gomez, le “metteur en jeu” du spectacle, “il y a beaucoup de finesse dans ce texte.” Lequel sera lu par une flopée de comédiens locaux, Claudi Combes, Célia et Eric Février, Pierre Hossein, Christophe Verzeletti et Anna-Lia Italiano. Sans trop dévoiler l’intrigue, elle se déroule dans un pays imaginaire, la Farce, peuplé de Farçais, et raconte l’histoire de deux familles, l’une prolétaire, les “Jambon” et l’autre bourgeoise, les “Champagne”. et ça devient drôle quand le père “Jambon” se met en tête de devenir président de la République. Une sorte de mix entre “La vie est un long fleuve tranquille” d’Etienne Chatilliez et les Tuche, mâtiné d’un brin de “Grolandisme”. Deux représentations sont au programme cette semaine, vendredi 22 avril à 19 h, et samedi 23 avril à 16 h, au théâtre Scapin, qui se trouve rue des Cultivateurs à Tarbes. Pas de ticket d’entrée, la représentation se fait “au chapeau”, et il est conseillé de réserver au 06.78.84.30.51

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Street golf : « Les gens nous regardent un peu bizarrement… » Pourquoi jouent-ils au golf en pleine ville ?

Mon Europe à moi: «Je pense qu’il faut mettre en place un salaire minimum européen»