in

Tennis: Stakhovsky, Troicki et Tipsarevic s’insultent sur fond de guerre en Ukraine

Alors qu’il a pris les armes pour défendre son pays après l’invasion russe en début d’année, Sergiy Stakhovsky a eu des échanges très virulents sur Whatsapp avec les Serbes Victor Troicki et Janko Tipsarevic. L’ancien tennisman ukrainien leur reproche de participer à un tournoi d’exhibition en Russie.

Sergiy Stakhovsky souhaitait avoir des explications. Et il a été reçu de manière virulente. Ce jeudi, l’ancien tennisman ukrainien, qui a pris les armes après l’invasion de son pays en début d’année par la Russie, a révélé des échanges Whatsapp avec Victor Troicki et Janko Tipsarevic. Stakhovsky reproche aux deux Serbes de participer à un tournoi d’exhibition en Russie.

“Très déçu de te voir en Russie. Mais je suppose que l’argent prime sur la morale”, leur écrit l’ancien tennisman ukrainien, retraité depuis la fin de saison dernière. “Vraiment ?, lui rétorque Tipsarevic. Que dites-vous de ça, M. Instagram, combattant de la liberté… Est-ce que toi ou l’un des membres de ta famille a boycotté ou protesté de quelque façon que ce soit lorsque les forces de l’OTAN ont bombardé mon pays, ma famille et mon peuple il y a environ 20 ans ?”, lui lance le Serbe, en référence à la guerre de Yougoslavie dans les années 90.

Troicki: “Tu es un clown d’Instagram qui confond politique et sport”

La réponse de Troicki est encore plus virulente: “Être dans le pays de mes grands parents n’a pas de prix !! Tu es un clown d’Instagram qui confond politique et sport. Ça n’a rien à voir avec la guerre, mais puisque vous en parlez, moi et mon pays avons traversé toute cette merde et n’avons jamais reçu de soutien. Alors s’il te plaît, ferme ta gueule”. “C’est mieux d’être un clown d’Instagram défendant son pays que d’être une salope de l’argent russe”, conclut Stakhovsky. Ambiance.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Comment gagner un point au padel (Viva Padel)

Une patronne, mais c’est tout : pourquoi le tennis féminin tarde à reprendre son envol – Eurosport FR