in

Tennis: absent à l’Open d’Australie, Gaël Monfils va repartir en février au-delà du Top 200

Quart de finaliste l’an dernier à Melbourne, le Français ne défendra pas ses points à l’Open d’Australie en 2023. Il a pris une décision stratégique qui doit, espère-t-il, lui permettre de prendre part aux Jeux olympiques de Paris 2024.

Absent des courts depuis le 11 août dernier et un abandon en huitièmes de finale du Masters 1000 de Montréal, Gaël Monfils, 52e mondial, ne réapparaîtra pas sur le circuit avant février 2023. Le Français s’est en effet retiré de la liste des engagés pour l’Open d’Australie.

Trop court dans sa préparation après sa blessure au pied, il a opté pour une décision “stratégique”. En effet, comme son absence va atteindre les six mois, il va pouvoir bénéficier d’un classement protégé. C’est-à-dire qu’il pourra se bâtir un programme cohérent en 2023 sans dépendre d’invitations des organisateurs.

Le gros revers de la médaille, c’est que le Parisien, âgé de 36 ans, va “couler” à l’ATP. Il ne pourra pas défendre les 610 points collectés en janvier dernier (NDLR : titre à Adelaïde et quart à Melbourne). La simulation est simple : il va se retrouver au-delà du Top 200 !

Chardy espère jouer à Melbourne

Mais il semble prêt pour le challenge. Comme il l’a déclaré récemment au micro de Canal+ Sport, il a un objectif : prendre part aux Jeux olympiques de Paris 2024. Cela signifie qu’il devra figurer dans le Top 50 en juin 2024.

S’il parvient à retrouver son intégrité physique, cela semble dans ses cordes même si l’aventure sera parsemée de pièges car il ne sera tête de série dans aucun tournoi et pourra avoir des tirages au sort compliqués. En attendant, il va pouvoir passer les fêtes de fin d’année en famille avec son épouse Elina Svitolina et leur fille Skaï, née le 15 octobre.

A noter dans la liste des participants pour le premier Grand Chelem de l’année 2023, le nom de Jérémy Chardy. Opéré du cartilage d’un genou en juin, le Palois, 35 ans, qui n’a plus de classement, a fait jouer son classement protégé et espère être opérationnel. Tout dépendra de l’avancée de sa préparation hivernale.

Les autres tricolores admis à Melbourne sont Arthur Rinderknech, Adrian Mannarino, Corentin Moutet, Benjamin Bonzi, Quentin Halys, Constant Lestienne, Richard Gasquet, Ugo Humbert et Grégoire Barrère.

Eric Salliot

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

NBA: Nike rompt sa collaboration avec Irving après son soutien à un film antisémite

Tennis: Djokovic officialise son retour en Australie, près d’un an après son expulsion