in

SNCF: Djebbari évoque “70% des voyageurs à Noël” par rapport à 2019

Pour ces vacances de Noël, la SNCF a accueilli 70% des voyageurs habituels avec plus de 8000 TGV affrétés avec des taux d’occupation moyen d’environ 60%, a dévoilé le ministre chargé des Transports.

“Les Français ont eu besoin de s’oxygéner”, a indiqué Jean-Baptiste Djebbari sur BFM Politique ce dimanche. Une affirmation, en s’appuyant sur les chiffres des voyageurs transportés par la SNCF, qui lui permet de tirer un premier bilan de ces vacances de Noël marquées par la pandémie de Covid-19.

“On a eu 70% des voyageurs habituels à Noël” a indiqué le ministre des Transports en précisant que pour l’occasion, “plus de 8000 TGV” ont été mis en ligne “avec des taux d’occupation moyen d’environ 60%”.

Si le chiffre semble élevé au vu de la situation sanitaire et des protocoles imposés, Jean-Baptiste Djebbari a tenu à préciser que ce week-end, veille de rentrée scolaire, 800.000 personnes ont voyagé. “Habituellement, nous sommes plutôt à 5 millions de personnes.”

Des milliards de pertes

Cette baisse des voyageurs en 2020 aura de lourdes conséquences financières pour la SNCF.

“Les pertes seront très importantes. Il faut s’attendre à plusieurs milliards”, a indiqué le ministre sans plus de détails.

Il rappelle toutefois un indice qui peut donner une ampleur des pertes: “Quand vous faites tourner un TGV à vide ou avec une fréquentation de moins de 10%, ce qui s’est passé pendant le 1er confinement, c’est quasiment un milliard par mois”.

Quelles conséquences pour le groupe? Récemment, Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF s’est dit confiant. Comme le rappelle Jean-Baptiste Djebbari, le gouvernement a repris 35 milliards d’euros de dettes depuis 2017. “S’il est confiant, et il a raison de l’être, c’est parce que l’État est présent”, a signalé le ministre.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Football: Larbi Chicha n’est plus

2020, l’année où le Moyen-Orient a basculé – Le Monde