in

Sécheresse : le golf de Pornic échappe aux restrictions d’eau grâce à une solution écologique

Depuis le début des épisodes de canicule et des mesures de restrictions d’eau, le responsable du golf de Pornic (Loire-Atlantique), Richard Chicot, se fait régulièrement apostropher par les passants zélés. Certains ne comprennent pas pourquoi les arroseurs du golf fonctionnent en période de sécheresse et de restrictions d’eau. La raison en est simple : depuis son extension en 1992, le golf de Pornic n’utilise plus d’eau potable pour arroser ses greens, comme le rapporte Actu.fr Pays de Retz.

La Loire-Atlantique se trouve depuis le mardi 9 août 2022 en niveau “alerte renforcée” en ce qui concerne l’usage de l’eau potable. Particuliers et professionnels sont donc soumis à de nombreuses restrictions. Les golfs, très gourmands en eau, sont particulièrement visés par ces mesures. Il leur est par exemple interdit d’arroser les fairways, les zones tondues et roulées d’un parcours situées entre le départ et le green, ce dernier ne pouvant être arrosé qu’entre 20 h et 8 h exclusivement.

Des mesures de restrictions qui ne concernent pas le golf pornicais. Depuis les travaux d’extension (de 9 à 18 trous) de l’équipement, en 1992, l’eau utilisée pour irriguer les parcours provient de la station d’épuration. Cinq kilomètres de canalisation ont été construits pour acheminer l’eau “de qualité eau de baignade” de la station d’épuration vers un premier bassin situé près du départ du trou no 13. L’eau continue son parcours vers le bassin de la station de pompage, équipée d’une sonde qui permet, en fonction du niveau d’eau consommée, d’activer la pompe de la station d’épuration.

À LIRE AUSSI Sécheresse : dans quel département payez-vous l’eau le plus cher ?

Une précision au millilitre près

Ce système de “reuse” (à prononcer à l’anglaise) permet au golf de bénéficier de cette eau recyclée traitée au tarif plus abordable que l’eau potable. “Notre budget annuel d’arrosage est d’environ 20.000 euros pour une année normale”, souligne Richard Chicot. Le golf est également équipé d’un système de mesure d’eau lui permettant de contrôler au millilitre près le système d’arrosage de ses greens qui ne fonctionne que de 22 h à 6 h du matin.

“On ne gaspille pas l’eau. On est des privilégiés, mais on fait hyper attention”, indique le responsable. “On arrose exactement ce qu’on a besoin. Il y a zéro perte et aucune pollution. Et tous les drains arrivent dans le bassin de pompage”, explique-t-il avant de préciser que le golf compte prochainement moderniser son système d’arrosage des greens pour utiliser encore moins d’eau.

À LIRE AUSSI Quotas, tarifs progressifs de l’eau, irrigation raisonnée, quelles solutions pour préserver l’eau ?

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Affaire Griner: Moscou confirme négocier l’échange d’un trafiquant d’armes russe contre la basketteuse

Troubles de la santé : 5 signaux du corps à écouter