in

ÉMERVEILLÉÉMERVEILLÉ

Sauvetage de Rayan: phase décisive pour atteindre le petit garçon bloqué

Un membre du comité de suivi de l’opération de sauvetage du petit Rayan a affirmé, ce samedi 5 février, vers 3h30 du matin, que la distance qu’il restait encore à creuser pour atteindre le puits où est coincé le petit garçon depuis le 1er février, est de «plus ou moins 3 mètres». Le point, alors que le sauvetage est dans sa dernière ligne droite. 

L’opération de sauvetage s’est poursuivie tout au long de la nuit, sans relâche, pour tenter d’extirper le petit Rayan, 5 ans, du puits de 32 mètres de profondeur où il est tombé il y a maintenant plus de 90 heures, le mardi 1er février dernier, aux alentours de 14 heures. 

Dans une déclaration à la presse, aux alentours de 3h30 ce samedi matin, 5 février 2022, Abdelhadi Thamrani, membre du comité de suivi de l’opération de sauvetage, a fait part de son «grand espoir que Rayan sera en bonne santé», sans en dire plus sur l’état de santé actuel dans lequel se trouve le petit garçon.

A cet égard, a ajouté le responsable, une ambulance équipée, avec une équipe médicale comprenant un réanimateur, ainsi qu’un hélicoptère médicalisé de la Gendarmerie royale se trouvent actuellement sur place «pour sauver le petit Rayan au moment opportun».

Ce membre du comité de suivi a également fait le point sur les opérations menées en ce moment par les secouristes. Il a souligné que d’importants efforts étaient déployés depuis trois jours pour sauver le petit Rayan. Des engins de forage ont été mobilisés jusqu’à ces dernières heures pour creuser un fossé parallèle au puits dans lequel se trouve Rayan. A présent, a-t-il expliqué, une équipe réalise un forage horizontal de 5,65 mètres, un tunnel qui fera, une fois creusé, la jonction avec le puits où est coincé le petit.

Interrogé sur la distance qu’il restait encore creuser pour atteindre l’enfant, Abdelhadi Thamrani a déclaré qu’il restait «plus ou moins trois mètres» avant que les secouristes n’atteignent l’enfant.  

Rappelons qu’hier, vendredi 4 février 2022, en fin d’après-midi, les engins de forage ont cédé la place à une équipe de secouristes pour réaliser les travaux de forage horizontal, soit le tunnel qui permettra d’atteindre Rayan, tout en fixant les parois afin de protéger les équipes d’intervention contre tout risque d’éboulement. 

Une équipe d’ingénieurs topographes et d’experts de la protection civile ont mené une étude technique sur la zone entourant le puits et l’état du sol, pour s’assurer de sa solidité, afin d’éviter tout incident pouvant impacter l’opération de sauvetage.

Avec la poursuite des travaux de forage horizontal, des canaux ont été fixés afin de permettre à l’équipe de sauvetage d’avancer de manière sûre.

Rappelons enfin que les secouristes ont détecté hier matin, vendredi 4 février 2022, à l’aide d’une caméra glissée dans le puits où se trouve Rayan, un léger mouvement du petit garçon, qui a été interprété comme un signe de vie. De l’oxygène lui est régulièrement insufflé, pour qu’il n’en manque pas, à 32 mètres sous terre où il est bloqué.

What do you think?

2736 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Le festival PhotoBrussels fait son retour aux souches – Libération

Economie: Le Japon souhaite développer ses relations avec le Maroc