in

Saïd Bouhajeb, l’homme aux deux Coupes d’Afrique, n’est plus

Après avoir vu sa carrière de rugbyman stoppée par un accident de circulation, Bouhajeb n’a pas fui le monde de rugby. Il est, au contraire, resté au contact du monde de l’ovale. Ce troisième ligne de l’AS Police et grand wydadi a réussi à faire partie dans un premier temps du bureau fédéral de la FRMR où il a été élu assesseur.  Il a ensuite été élu président de la Fédération en octobre 2002. Depuis, il a activement œuvré à apporter sa pierre à l’édifice du rugby marocain. L’histoire retiendra que son passage a été marqué par l’obtention de trois terrains pour développer la pratique de l’ovale, à savoir ceux de Mers El Kheir offert gracieusement par la commune de Témara, le terrain de Kelaat Sraghna et enfin un autre terrain à Ben M’sik. En plus de ces acquis, son passage à la tête de la Fédération a été marqué par l’obtention de résultats probants sur la scène continentale avec à la clé deux titres de champions d’Afrique. Malgré sa grande contribution au développement du rugby national, il a été quasiment oublié par ses anciens amis et ceux qui ont travaillé avec lui.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

L’envoyé spécial du président chinois fait des propositions en quatre points pour aider l’Afrique à surmonter les difficultés

Dunkerque : leur Renault Torpédo joue au cinéma