in

Rugby : le XV de France décroche sa première victoire en Ecosse depuis six ans – Le Monde

Virimi Vakatawa a marqué le seul essai du match entre l’Ecosse et la France dimanche 22 novembre.

L’équipe de France de rugby a pris sa revanche contre l’Ecosse, huit mois après sa défaite lors du Tournoi des 6 nations (28-17), la seule enregistrée lors de l’édition 2020 de la compétition, qu’elle a terminée à la deuxième place. Se montrant solides, même s’ils ont commis de nombreuses fautes et été beaucoup sanctionnés, les Bleus ont gagné 22-15. Alors qu’ils restaient sur quatre défaites à Murrayfield, ils ont ainsi empoché leur premier succès en terre écossaise depuis six ans.

Revivre le direct : Rugby : la France s’impose en Ecosse

S’il est difficile de tirer des grands enseignements dans cette compétition inédite, née de la crise sanitaire et remplaçant la traditionnelle tournée d’automne de matchs amicaux, les Français confirment leur bonne année 2020, au cours de laquelle ils n’ont perdu qu’une seule fois.

Dimanche, dans la fraîcheur humide du stade de Murrayfield, les patrons d’un XV tricolore remanié, comme Antoine Dupont, Virimi Vakatawa ou Charles Ollivon, ont une nouvelle fois répondu présent. Après une bonne entame de match française (6-0), les Ecossais se sont accrochés, revenant à hauteur dans un duel de buteurs (12-12 à la mi-temps).

Le centre Virimi Vakatawa a été le plus proche de marquer un essai en toute fin de première période, mais il a été renversé sur le dos au dernier moment. Cela n’a été que partie remise pour l’homme du match, dans tous les bons coups. Juste après la pause, Vincent Rattez a transpercé la ligne écossaise avant de lui glisser la balle pour le laisser filer aplatir dans l’en-but.

Les Bleus ont ensuite tenu dans un match plus décousu, avec de nombreuses chandelles entre les arrières des deux équipes. Fortement pénalisés en première période (quatre pénalités dans les 20 premières minutes), ils ont serré le jeu face à des Ecossais finalement peu tranchants, et qui n’ont jamais été proches de marquer un essai.

Nouveau groupe pour la suite

Antoine Dupont a fait parler la précision de son jeu au pied contre l’Ecosse.

Cette victoire permet à l’équipe de France d’être en position idéale pour prendre la tête de sa poule. Après sa victoire sur tapis vert contre les Fidji en raison d’une vague massive de contaminations au nouveau coronavirus dans leurs rangs, elle se classe deuxième derrière l’Ecosse mais avec un match encore à disputer, contre l’Italie, samedi 28 novembre au Stade de France.

En cas de succès, les Français retrouveront les Anglais pour la finale de cette première Coupe d’automne des nations. Ce sera avec un tout nouveau groupe, les joueurs des premiers matchs du XV de France devant retrouver leur club en raison d’un accord entre la fédération et la Ligue de rugby. La liste des 31 joueurs pour affronter l’Italie, dévoilée vendredi 20 novembre, est donc composée en majorité de novices en sélection.

« C’est juste la victoire qui compte, elle est acquise et elle fait beaucoup de bien à tout le monde. On va bien en profiter ce soir après cinq semaines ensemble. C’est bien de finir sur une victoire. Tout le monde aurait signé pour vivre une année pareille avec ce groupe », s’est réjoui après le match le capitaine Charles Ollivon, qui va retrouver son club de Toulon.

Lire aussi Rugby : et maintenant, place aux « finisseurs »

Le Monde

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0
La peinture sur mon Ford Ranger 2020

La peinture sur mon Ford Ranger 2020 s’écaille après seulement 1 500 kilomètres

Badra Hamdaoua : «La technologie est l’un des catalyseurs futurs de la croissance»