in

Roland-Garros: le “rêve fou” de Yannick Noah pour une jeune fille de son village au Cameroun

Devenu chef du village d’Etoudi après le décès de son père, Yannick Noah aide les habitants et n’oublie pas le tennis en donnant des cours à des enfants. Le dernier vainqueur de Roland-Garros a pris sous son aile une jeune fille très douée qu’il rêve de guider un jour jusqu’à Porte d’Auteuil.

Loin de Roland-Garros, Yannick Noah mène une nouvelle vie au Cameroun. Après le décès de son père Zacharie, en 2017, le dernier vainqueur français d’un tournoi du Grand Chelem, Porte d’Auteuil justement, en 1983, a décidé de vivre au Cameroun. A Etoudi, le village de son papa devenu un quartier de Yaoundé, l’ancien capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis et de Fed Cup a pris ses responsabilités : “La tradition veut que le petit fils devienne le chef du village, a-t-il expliqué dimanche dans l’émission “Sept à Huit” sur TF1. Je suis donc le chef du village. C’est peut-être une dizaine de milliers de personnes.”

A bientôt 62 ans (il les fêtera le 18 mai), Yannick Noah prend ce rôle à cœur même s’il reconnaît que c’est “un peu étrange.” “Je me sens très français. Et donc arrivé là, forcément, je m’appuie sur les conseils des anciens. Et en fait, mon rôle consiste à aider comme je peux. Alors, je reçois un petit peu les problèmes. Il y a des doléances. Il n’y a pas la carte vitale là-bas. Là-bas c’est cher. Quand on n’a pas l’argent, on vous laisse crever.”

Le chanteur aide donc les personnes âgées et essaie de donner des conseils aux jeunes. Il n’oublie pas pour autant le tennis en donnant des cours. “J’ai notamment une petite jeune qui joue vraiment, vraiment bien. Qui a des qualités extraordinaires.” Un talent qui donne des idées à l’ancien champion français : “Avec son papa et sa maman, notre rêve fou, c’est un jour d’être sur le central, dans les tribunes et de voir la petite entrer sur le central à Roland-Garros.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Roland-Garros : Alcaraz prêt à gagner : réalité ou fantasme ?

En Inde, on danse au son de l’hindutva pour mieux rejeter les musulmans – Courrier international