in

Prise en main du OnePlus 10T : un très bon smartphone, sans surplus d’âme ? – Frandroid

À défaut de proposer un test complet, voici un premier avis sur le OnePlus 10T après quelques heures en sa compagnie.

oneplus-10t-frandroid- (9)
OnePlus 10T de face // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Après une année sans déclinaison « T » de son flagship, OnePlus revient en 2022 à son calendrier semestriel et propose un OnePlus 10T qui se veut un juste équilibre entre l’excellence du 10 Pro et le bon rapport qualité-prix. Il vient ainsi combler l’absence remarquée du OnePlus 10 en début d’année. Voici notre premier avis sur ce téléphone.

OnePlus 10T

Un design de OnePlus 10 Pro

Au premier regard, le OnePlus 10T ressemblerait à s’y méprendre au 10 Pro, mais il présente tout de même quelques différences, à commencer par son bloc photo. Bien qu’il s’agisse toujours d’une plaque massive au dos du smartphone venant contraster avec la coque colorée, OnePlus s’est inspiré de l’Oppo Find X5 Pro pour proposer une transition plus douce, moins anguleuse. Esthétiquement, c’est toujours aussi marqué, mais au toucher, le résultat est bien plus doux et mieux intégré.

oneplus-10t-frandroid- (11)
Le bloc photo du OnePlus 10T est un peu plus doux // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ce sont d’ailleurs des adjectifs qui qualifient plutôt bien l’ensemble du design. Avec ses formes arrondies et son revêtement en verre Gorilla Glass 5, il se veut particulièrement agréable en main. Rien de très surprenant ici, c’est plutôt habituel depuis plusieurs années sur cette gamme qui se perfectionne de modèle en modèle sans jamais réinventer la roue, et c’est tant mieux.

Les fans de OnePlus seront donc en terrain connu ici, mais un point vient tout de même surprendre celles et ceux qui suivent la marque depuis ses débuts : l’absence de l’Alert Slider, ce petit switch très pratique permettant de passer rapidement du mode silencieux au mode sonnerie en passant par le vibreur.

Selon OnePlus, c’est une contrainte de design visant à optimiser l’espace dans le téléphone et intégrer d’autres composants permettant notamment la charge rapide (150 W) et le refroidissement. On se demande néanmoins si ce changement se répercutera sur les prochaines générations. Il est dommage de perdre cet élément emblématique qui plaisait tant, prouvant que OnePlus perd progressivement tout ce qui faisait sa particularité.

En parlant de pertes, le bloc photo du OnePlus 10T présente également d’autres changements par rapport au 10 Pro. D’abord le flash qui est désormais disposé en haut à droite plutôt qu’en bas à droite. Un détail. Puis la mention « Hasselblad » qui disparait. Le partenariat avec le spécialiste de la photo est déjà fini, deux ans après ses débuts, laissant à Oppo l’expertise de la marque ayant équipé les missions Apollo de la fin des années 60.

Notons que ce OnePlus 10T est seulement certifié IP54 en France. La marque assure néanmoins qu’il s’agit d’une question d’économie des coûts, comme c’était le cas à l’époque des premiers smartphones résistants à l’eau.

L’écran du OnePlus 10T pratique avant tout

À l’avant, on note également un léger changement : l’appareil photo frontal est dorénavant centré contre la bordure haute de l’écran au lieu d’être logé dans le coin supérieur gauche. C’est un peu moins discret lorsque l’on consomme du contenu en plein écran, mais cela permet d’avoir un regard plus centré lors de la prise de selfies. Un mal pour un bien donc en fonction de vos usages principaux.

Parallèlement à cela, les rebords restent fins et uniformes et l’écran incurvé cède sa place à un écran plat, ce qui lui ajoute un petit millimètre de largeur pour conserver la diagonale de 6,7 pouces. Comme toujours avec la gamme T, la praticité prend le pas sur l’esthétisme pur.

oneplus-10t-frandroid- (2)
Le poinçon du OnePlus 10T est désormais centré // Source : Anthony Wonner – Frandroid

On retrouve d’ailleurs cela dans les caractéristiques techniques de la dalle : du Full HD+ (1080p) au lieu du WQHD+ (1440p) et un taux de rafraichissement max de 120 Hz ne pouvant alterner qu’en 60 Hz, 90 Hz ou son maximum au lieu de s’adapter aux usages en descendant jusqu’à 1 Hz. Plus que l’écran, cela questionne surtout sur l’autonomie, mais pour en juger, il faudra pour cela un test complet du téléphone.

Au-delà de cet aspect purement chiffré, OnePlus a comme toujours opté pour une belle dalle d’écran Oled, lumineuse, contrastée et avec de belles couleurs. Une nouvelle fois, nous attendrons le test complet pour publier les résultats relevés par notre sonde, mais c’est plutôt plaisant à l’œil.

OxygenOS 12 et Snapdragon 8+ Gen 1

Puce Snapdragon 8+ Gen 1, 8 à 16 Go de RAM LPDDR5 et 128 à 256 Go de stockage UFS 3.1. Le OnePlus 10T est équipé comme un véritable champion. Ajoutez à cela les animations d’OxygenOS 12 — l’interface de OnePlus basée sur Android 12 — et vous obtenez une expérience extrêmement fluide au quotidien, à l’exception du volet Google Discover, à gauche de l’accueil, qui peut présenter un léger ralentissement à l’ouverture.

oneplus-10t-frandroid- (10)
L’interface du OnePlus 10T reste épurée // Source : Anthony Wonner – Frandroid

À cela, OnePlus a ajouté ici une plus grande zone de dissipation de la chaleur et utilise pour cela du graphène, promettant ainsi une bien meilleure gestion thermique que sur le 10 Pro. Sa puce, mieux conçue, devrait également aider à régler ce problème rencontré par de nombreux téléphones de ce début d’année. C’était d’ailleurs le seul problème soulevé du côté des performances lors de notre test du 10 Pro, donc autant dire que l’on est très confiants sur ce point.

L’interface étant la même sur le OnePlus 10T que sur le modèle de début d’année, nous ne reviendrons pas dessus. Les fans sentiront qu’Oppo est passé par là et qu’OxygenOS a changé, mais la pléthore d’effets de personnalisation est toujours là. On regrettera simplement que ça en devienne presque fouillis à certains moments.

La photo du OnePlus 10T légèrement en retrait

Comme toujours lorsque les prix sont tirés vers le bas, les plus gros compromis du OnePlus 10T sont réalisés au niveau de l’appareil photo. Le grand-angle reste de qualité avec un capteur IMX766 de 50 Mpx (le même que le Zenfone 9 ou le Nothing phone(1) par exemple) couplé à une stabilisation optique, mais l’ultra grand-angle tombe à 8 Mpx (contre 50 Mpx sur le 10 Pro). Le téléobjectif quant à lui disparait totalement pour céder sa place à un capteur macro de 2 Mpx dont on remet grandement l’utilité en question.

oneplus-10t-frandroid- (6)
Le bloc photo du OnePlus 10T // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Un petit mot sur Hasselblad. Lors de l’annonce du partenariat, OnePlus expliquait que le spécialiste de la photo l’aiderait d’abord à améliorer son traitement logiciel sur la génération OP9, puis apporterait son expertise sur la partie matérielle par la suite. Sur le 10 Pro, le partenariat se concentrait toujours sur le logiciel. Sa perte ne devrait donc pas se faire ressentir à outrance.

L’appareil photo principal est plutôt de bonne facture, avec un piqué détaillé et un traitement agréable à l’œil, mais on retrouve des configurations similaires sur des smartphones à moindre coût aujourd’hui. On note que les algorithmes sont bons avec un mode portrait doux, progressif et précis sur la découpe des détails. La gestion des fortes lumières montre cependant rapidement quelques limites et les photos de nuit virent très rapidement au jaune. Ce sont évidemment là des conditions extrêmement difficiles à gérer, mais un Pixel 6, moins cher, fait mieux.

Voici quelques exemples de photos prises avec le OnePlus 10T :

Il faudra évidemment attendre le test complet pour le mettre à l’épreuve dans des conditions plus diverses.

Batterie et réseau du OnePlus 10T

Nous n’avons testé ce OnePlus 10T que très rapidement, on ne peut donc pas réellement évoquer son autonomie réelle. En revanche, entre sa puce bien optimisée et ses 4800 mAh de batterie, on peut s’attendre à des résultats corrects. Mais le plus intéressant est évidemment sa charge SuperVooc de 150 Watts promettant une recharge complète en 19 minutes seulement. L’intelligence artificielle du téléphone s’occupe de son côté d’optimiser le tout en fonction des conditions et surtout de la température.

Si vous avez pour habitude de recharger votre smartphone toute la nuit, la charge va ralentir pour préserver les batteries, de même s’il fait trop chaud ou que vous lancez un jeu. À l’inverse, s’il fait trop froid, le téléphone va chauffer les cellules pour faciliter la charge, comme sur une voiture électrique.

oneplus-10t-frandroid- (1)
Le chargeur du OnePlus 10T monte jusqu’à 160 W (mais charge le téléphone à 150 W) // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pensé pour les joueurs, le OnePlus 10T a également revu sa partie réseau avec un total de 14 antennes, dont certaines horizontales. Cela permet notamment de mieux capter lorsque l’on tient le smartphone en mode paysage.

Notre avis sur le OnePlus 10T

Le OnePlus 10T semble très prometteur, dans la droite lignée de ses prédécesseurs. Un bel écran, des performances au top, une interface fluide, une charge extrêmement rapide… Tous les éléments qui ont fait le succès de OnePlus sont là. Tous, sauf peut-être le surplus d’âme qu’il y avait avant dans la recherche de petits plus qui faisaient la différence, comme le regretté Alert Slider. Autant dire qu’à première vue le OnePlus 10T ne semble pas décevoir et en donne pour son argent… autant qu’un bon smartphone Oppo, les deux marques s’étant beaucoup uniformisées en peu de temps.

Le OnePlus 10T est disponible en précommande à 729 euros pour le modèle avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage, et à 829 euros pour le modèle 16/256 Go.

What do you think?

1917 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Variole du singe: après un premier cas mortel, l’Inde renforce sa vigilance – RFI

Pourquoi vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder votre smartphone dès le réveil ? – Frandroid