in

Phébé – Le renversement politique qui va bouleverser le Moyen-Orient

Réservé aux abonnés

Géopolitique
Le diplomate Michael Singh expose, dans un article de « Foreign Affairs », les conséquences du rapprochement israélo-arabe sur la scène internationale.






Par Antoine Coppolani


Abdullatif al-Zayani, Benyamin Netanyahou, Donald Trump et Abdallah ben Zayed al-Nahyan, les signataires des accords d'Abraham, le 15 septembre 2020.
Abdullatif al-Zayani, Benyamin Netanyahou, Donald Trump et Abdallah ben Zayed al-Nahyan, les signataires des accords d’Abraham, le 15 septembre 2020. 
© SAUL LOEB / AFP

Temps de lecture : 6 min

Le 15 septembre 2020, à la Maison-Blanche, en présence du Premier ministre israélien et des ministres des Affaires étrangères des Émirats arabes unis et du Bahreïn, Donald J. Trump présidait à la signature d’un texte historique. Sous le nom d’accords d’Abraham, l’État hébreu et les deux pays arabes du golfe Persique établirent des relations diplomatiques complètes. Jusqu’alors, seules l’Égypte, en 1979, et la Jordanie, en 1994, avaient franchi ce pas.

Michael Singh estime que les conséquences peuvent être éminemment positives pour les États-Unis, comme il l’expose dans « Axis of Abraham : Arab-Israeli Normalization Could Remake the Middle East ». Elles offrent l’opportunité à Washington de disposer d’un bloc d’États alliés dans la région qui lui permettra de défendre ses intérêts au Moye…

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Coupe du monde 2022 : Le monde à l’envers… Gareth Bale renonce même à jouer au golf virtuel

Xiaomi Poco M4 Pro : ce smartphone voit son prix dégringoler sur Cdiscount – Tech & Co