in

Parution: «La septième porte, une histoire du cinéma au Maroc de 1907 à 1986», d’Ahmed Bouanani – Le360.ma

Par Khalil Ibrahimi le 29/11/2020 à 11h20

septième porte

La couverture de «La septième porte, une histoire du cinéma au Maroc de 1907 à 1986», publié chez Kulte Gallery & Editions.

© Copyright : DR

Le livre du réalisateur Ahmed Bouanani vient de paraître 9 ans après son décès. Dirigé par sa fille Touda et par le critique littéraire Omar Berrada, l’ouvrage «La septième porte, une histoire du cinéma au Maroc de 1907 à 1986» vient de paraître chez Kulte Gallery & Editions.

La septième Porte, une histoire du cinéma au Maroc de 1907 à 1986 du cinéaste défunt Ahmed Bouanani vient de paraître chez Kulte Gallery & Editions.

«La septième porte est un texte hybride au souffle prodigieux. C’est un livre d’histoire qui se lit comme un roman d’aventure, le roman haletant d’une naissance semée d’obstacles: la naissance inachevée d’un cinéma national. C’est, mise en récit, la quête enthousiaste et contrariée d’un art qui sache à la fois honorer la mémoire collective et façonner les images d’un avenir partagé», écrit Omar Berrada, qui a dirigé la publication au côté de Touda, la fille de Bouanani, dans l’avant-propos.

«Pour Ahmed Bouanani», poursuit-il, «écrire ce texte relevait d’une nécessité intime, d’une responsabilité dont il se sentait investi. Personne d’autre n’avait écrit ni, pressentait-il à juste titre, n’allait écrire cette histoire. Le projet demeura, hélas, longtemps empêché. Trente-trois ans plus tard, La septième porte paraît enfin, grâce aux efforts conjugués de nombreuses personnes dévouées à l’œuvre de Bouanani et à la mémoire du cinéma marocain».

Le livre est disponible à Kulte Bookstore à Rabat au prix de 200 dirhams.

Par Khalil Ibrahimi

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Noël : le meilleur smartphone selon votre budget – LesMobiles.com

Cinéma : «La Guérisseuse» de Mohamed Zineddaine remporte le Grand Prix de la catégorie longs métrages au FMFO – 2M Maroc