in

“On est coupé dans notre élan” déplore le patron du café-théâtre le KFT à Saint-Galmier – France Bleu

La prise de parole ce soir de Jean Castex est redoutée par le monde du spectacle. Notre invité est le propriétaire du café théâtre de Saint-Galmier, le “KFT”

France Bleu Saint-Étienne Loire : Vous redoutez cette intervention du Premier ministre ?

Grégory Cometti : On la craint car on nous prépare bien à l’entendre. Il y a déjà beaucoup de mal de fait. On était sur une dynamique de réservations pour le réveillon. Depuis deux ou trois jours on entend que les salles ne rouvriront pas. Cela nous cassé dans dans notre élan. Les gens attendent, ne réservent plus. S’il nous disait que nous allons rouvrir, ce serait une bonne nouvelle mais encore une fois on est coupé dans notre élan. Pour le réveillon a 2000 places à vendre, ce n’est pas en une semaine qu’on va les vendre. Je sis un battant, un guerrier. Si on n’ouvre pas, on aura du mal à croire à la prochaine date qu’on va nous fixer. Une fois mais pas deux.

Les spectateurs qui vous accompagnent ne risquent-ils pas eux aussi de se lasser ?

Je leur tire mon chapeau, ils ont toujours été là depuis le mois de juin, depuis la reprise. On avait vendu 300 places en quelques jours pour le réveillon sur notre site. Hier encore des places ont été achetées. Il y a des gens qui y croient mais vu le contexte la logique veut qu’on attende pour acheter des billets. 

Vous êtes aussi producteurs de spectacles. Dans les semaines qui viennent il va y avoir embouteillage pour les programmations ?

Ca va être compliqué pour trouver des dates de reports. J’ai un gros spectacle à la Bourse du Travail  à Lyon le 30 janvier avec Booder. C’est une date sur le fil du rasoir. Va-t-on arriver à vendre des places en janvier ? Si on reporte, va-t-on reporter dans un an ? Il va y avoir beaucoup d’offres quand l’économie du spectacle va repartir. Il y aura de la demande mais avec sans doute une inadéquation. Si pendant la reprise les producteurs perdent de l’argent parce qu’il n’y a pas assez de monde dans les salles, ce sera le 2e effet Kisscool qui va en couler plus d’un.

Vous êtes comédien, la scène doit vous manquer viscéralement ?

Je joue depuis toujours. Dès qu’on a rouvert au mois de juin, j’avais rajouté deux dates pour être sur scène. Moi j’ai des dates en janvier et février dans le nord et vers Bordeaux. C’est pareil, il va falloir que les gens croient à la prochaine date qui sera fixée. S’il n’y a pas de réservations, il n’y aura pas de spectacle.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Cinéma et coronavirus : la réouverture en question, un report possible – Linternaute.com

Football: l’Italien Paolo Rossi est décédé à l’âge de 64 ans – Le Soir