in

Maison de la Danse de Lyon : abonnements en recul de 30 %, mais 13 % seulement de spectateurs en moins

Maison de la Danse de Lyon : abonnements en recul de 30 %, mais 13 % seulement de spectateurs en moins

Elle n’est plus là, elle s’occupe désormais du volet culturel des JO de Paris 2024. Ce n’est pas Dominique Hervieu qui a présenté lundi 2 mai la saison 2022/2023 de la Maison de la Danse de Lyon. Ce programme qu’elle a concocté avant de partir affiche notamment deux chorégraphes phares du moment, l’Israëlien Hofesh Shechter, la star du film “En Corps” et Angelin Prejlocaj qui ouvrira la saison. L’occasion aussi d’apprendre que la pandémie continue à faire sentir ses effets sur la fréquentation d’une Maison de la Danse au rayonnement désormais européen…

Qu’il s’agisse de l’Auditorium de Lyon ou de l’Opéra, toutes les grandes structures culturelles ne sont pas encore totalement sorties du tunnel des deux années pandémiques.

A l’échelon national, cette baisse de la fréquentation des grands lieux culturels s’établit à 30 %.

C’est bien le cas pour les abonnements de la Maison de la Danse, tombés l’année dernière à 7 373 contre 10 035 en 2019, l’année de référence.

On constate comme par ailleurs dans toutes les structures culturelles un changement profond de la consommation culturelle : de moins en moins d’abonnements, au profit des réservations de dernière minute. Un phénomène qui s’est accéléré avec le Covid.

Mais la bonne surprise pour Pierre Martinez, le directeur intérimaire de la MDD depuis le départ de Dominique Hervieu, sa directrice, partie pour les JO de Paris 2024, vient de la baisse relative du nombre global de spectateurs. “Nous n’en avons perdu que 13 %, ce qui est plutôt une bonne nouvelle”, explique-t-il.

La “Maison” du 8ème arrondissement de Lyon a en effet attiré l’année dernière en salle, 106 000 spectateurs , soit un taux de fréquentation de 77 %, ce qui est plutôt au-dessus de la moyenne de la plupart des salles accueillant du spectacle vivant.

Quelle raison alors, cette résilience ? Pour Pierre Martinez, “cela tient sans doute au fait que nous avons à la Maison de la Danse un public pour une bonne part jeune. Or, les jeunes ont été les premiers à vouloir sitôt la fin de la pandémie, retrouver une vie sociale, revenir rapidement dans les spectacles.”

Deux chorégraphes locomotives

Gageons que, vu le programme annoncé pour la saison 2022/2023, le retour du public va s’accélérer.

Deux locomotives de la chorégraphie contemporaine vont en effet servir de tête d’affiche aux 139 représentations assurées par 36 compagnies nationales et internationales annoncées lors de la prochaine saison.

Il s’agit d’Angelin Preljlocaj qui du 14 au 18 septembre fera l’ouverture de la saison sur une pièce intitulée “Mythologies” : vingt danseurs vont s’exprimer sur la musique pour orchestre de Thomas Bangalter, ancien membre du célèbre duo Daft Punk.

Egalement au programme : du 7 au 11 mars 2023, l’Israëlien Hofesh Shechter, le chorégraphe aux rythmes déchaînés et aux corps engagés, le plus en vogue du moment, vedette avec sa troupe du superbe film “En Corps” et qui, chose rare, a quatre pièces qui tournent actuellement simultanément en France !

Le ou la successeur (e) de Dominique Hervieu connu(e) fin mai

Reste une question à l’orée de cette prochaine saison : qui va assurer la direction de la Maison de la Danse ? On le saura prochainement : le lundi 2 mai au soir, les six candidats (*) restant en lice, pré-sélectionnés par le jury, doivent déposer leur projet artistique pour la Maison de la Danse.

Ils devront le présenter ensuite lors d’un oral devant ledit jury de sélection composé de représentants de la Ville de Lyon, de la Métropole, de la Région Auvergne Rhône-Alpes et du Ministère de la Culture, ainsi que des Présidents de la Maison de la Danse et de la Biennale de Lyon.

On devrait donc connaître le ou la successeur(e) de Dominique Hervieu à la fin du mois de mai. Une nouvelle aventure s’engagera alors pour le grand vaisseau dansant du 8ème arrondissement de Lyon.

(*) Il s’agit d’Anna Crémonini, de Tiago Guedes, de Mia Habis et Omar Rajeh, de Sandrina Martins, de Benjamin Perchet et du natif de Saint-Priest, Mourad Merzouki.

Le programme complet 2022/2023 de la Maison de la Danse de Lyon : cliquez  ICI

Photo tirée du film “En Corps” de Cédric Klapisch avec le chorégraphe d’Hofesh Shechter

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Covid: 20 nouveaux cas

Crimes dans l’espace : ils pourront être jugés au Canada