in

L’OMS crée un Conseil sur l’économie de la santé pour tous

L’Organisation mondiale de la Santé a récemment annoncé la création d’un nouveau Conseil sur l’économie de la santé pour tous. Composé d’économistes et d’experts de la santé de premier plan, il s’attachera à placer le principe de la « santé pour tous » au cœur de la façon dont nous envisageons la création de valeur et de la croissance économique.

« La pandémie de COVID-19 a démontré les conséquences d’un sous-investissement chronique dans la santé publique. Or, il ne nous faut pas seulement accroître les investissements ; nous devons aussi repenser la valeur que nous accordons à la santé », a déclaré le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lorsqu’il a annoncé la création de cette instance vendredi, au dernier jour de la reprise de session de la Soixante-Treizième Assemblée mondiale de la Santé.

Présidé par Mariana Mazzucato, une économiste renommée actuellement Professeure d’économie de l’innovation et de la valeur publique et Directrice-Fondatrice de l’Institute for Innovation and Public Purpose à l’University College de Londres, le Conseil aura vocation à produire un ensemble de travaux envisageant les investissements dans les systèmes de santé locaux et mondiaux comme un investissement dans l’avenir plutôt que comme un coût immédiat. Par de tels investissements, nous rendrons nos économies plus saines, inclusives et durables.

La pandémie de COVID-19 – qui s’est traduite à ce jour par 52 millions de cas signalés et 1,3 million de décès – a montré les conséquences désastreuses d’un sous-investissement chronique dans la santé sur l’économie mondiale ainsi que sur la vie et les moyens de subsistance de milliards de personnes.

Au cours de l’année écoulée, cette pandémie a déclenché une crise socio-économique sans précédent, une crise qui a sapé la stabilité et la solidarité mondiales. Elle a souligné combien la santé et l’économie sont interdépendantes et a rappelé que la santé est un droit humain.

« Nous vivons des crises multiples : économique, climatique et sanitaire. Si nous nous contentons à chaque fois de rafistoler le système, nous aurons toujours une longueur de retard. Je suis ravie de pouvoir travailler en étroite collaboration avec le Dr Tedros sur un programme économique volontariste, fondé sur l’objectif de la Santé pour tous, dont le but est de façonner nos économies afin placer le bien-être et l’inclusion au cœur des efforts que nous déployons pour créer de la valeur, la mesurer et la répartir », a déclaré la Professeure Mariana Mazzucato.

Au lendemain de la pandémie, il ne suffira pas de revenir au statu quo – pour atteindre le bien-être économique partout dans le monde, il faut transformer nos systèmes de santé en nous appuyant sur l’innovation.

« Le moment est venu d’écrire un nouveau récit dans lequel la santé n’est pas vue comme un coût, mais comme un investissement indispensable à des économies qui soient à la fois productives, résilientes et stables », a déclaré le Dr Tedros.

Le Conseil sur l’économie de la santé pour tous devrait tenir sa première session virtuelle dans les prochaines semaines afin de discuter de son plan de travail et de ses modalités de fonctionnement. Il guidera la réflexion sur la mise en œuvre du changement et orientera les initiatives mises à l’essai dans les pays.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

“Les dommages du confinement sur l’économie seront graves et durables” – Capital.fr

Ryan Gosling en 10 rôles incontournables au cinéma