in

L’économie suisse en quête de bras et de cerveaux

Pénurie. C’est le maître mot de ces dernières années. Il est partout question de manque d’énergie, d’embouteillages sur les chaînes logistiques engendrant des carences en tout genre, du papier-toilette à l’acier d’armature. Mais les bras et les cerveaux font également défaut. Les trois quarts des entreprises suisses rencontrent des difficultés à trouver du personnel qualifié, ce qui constitue un risque pour la croissance, pointait encore vendredi une étude de Manpower. Les situations évoluent pourtant, en bien ou non, selon les secteurs.

What do you think?

2731 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Pièce Sainte-Marie-La-Mauderne: Maintenant réunis au théâtre

Covid-19 : 98 nouveaux cas confirmés ce dimanche