in

L’économie marocaine retrouve sa vigueur

aA

L’économie nationale retrouve progressivement son rythme normal, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication de ce vendredi. Le quotidien souligne ainsi que cette bonne dynamique a été confirmée par la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) dans sa récente note de conjoncture, indiquant que la situation de l’économie nationale a été marquée en 2021 par le rétablissement des équilibres économiques.

Selon le document, les comptes nationaux, au titre des quatre trimestres de l’année 2021, ont fait ressortir des résultats meilleurs que prévu avec une reprise de +7,6% en moyenne contre -6,3% en 2020 et ce, à la faveur des mesures prises dans le cadre du plan de relance et des progrès notables enregistrés en matière de vaccination pour atteindre l’immunité collective.

La DTFE ajoute que la croissance de l’économie marocaine en 2021, favorisée par de très bons résultats de la campagne agricole après deux années de sècheresse, a été tirée par un secteur secondaire très dynamique, en particulier l’industrie et le BTP.

La même source rappelle que la campagne agricole 2020-2021 s’est déroulée dans de bonnes conditions avec un cumul pluviométrique moyen qui a atteint 291 mm à fin avril, en progression de +32% par rapport à la campagne précédente, notant que la production des trois céréales principales a été estimée à près de 103,2 millions qx, en hausse de +221% par rapport à la campagne précédente, soit la 2e meilleure production depuis le lancement du Plan Maroc Vert.

Notons que le taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie a progressé de 7,5 points, pour s’établir à 72,2%. En ce qui concerne le secteur du BTP, le quotidien fait remarquer que les ventes du ciment ont réalisé une performance remarquée de +14,8% après un recul de -10,7% en 2020, alors que la production nette locale de l’électricité est en hausse de +6,7% à fin 2021 contre -4,1% à fin 2020.

«Concernant le secteur des mines, la production de phosphate a ralenti à +1,8% en 2021 après +6,1% un an auparavant au moment où celle des dérivés s’est repliée de -1,7% après +9,7%. Pour ce qui est de l’activité touristique, elle s’est améliorée de +34% et de +31,8% respectivement en termes d’arrivées aux postes frontières et de nuitées après les chutes importantes de -78,5% et -72,4% en 2020», indique aussi la DTFE.

On note, pour le trafic aérien, qu’il a augmenté de +38,9% après -71,5% en 2020, alors que, pour sa part, le trafic portuaire a consolidé sa bonne performance avec une croissance de +11,6% contre +12,4%. «La reprise de l’économie est également palpable au niveau de l’exécution de la loi de Finances 2021, qui s’est soldée par un déficit budgétaire de 70,9 MMDH ou 5,5% du PIB, en ligne avec les prévisions initiales. En matière d’endettement, l’encours de la dette totale du Trésor a atteint 885,3 MMDH, en hausse de +52,7 MMDH ou +6,3% contre +85,3 MMDH ou +11,4% à fin 2020», précise-t-on.

What do you think?

2010 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Un hôtel dans l’espace ouvrira ses portes pour la première en fois en 2025

Montpellier : de trois à six ans de prison ferme pour avoir séquestré, violenté et extorqué un étudiant