in

Le retour des festivals, un enjeu social majeur

Many people enjoy the Music festival
kyonntra via Getty Images Many people enjoy the Music festival

kyonntra via Getty Images

Une étude menée par YouGov en 2022 démontrer que pour plus de la moitié des Français, la musique agit comme une échappatoire afin d’oublier les problèmes qui les entourent.

FESTIVAL – Les festivals, entre autres, sont des créateurs de liens sociaux, et répondent ainsi à notre besoin d’appartenir à une communauté. Selon une étude menée par Packer & Ballantyne, la rencontre d’inconnus par le biais d’une expérience musicale et sociale a été identifiée comme un facteur impactant positivement le bien-être des festivaliers. De plus, les personnes sondées ont affirmé avoir une meilleure estime d’eux-mêmes, des autres, et de la vie en général en assistant à un festival. Mais c’est aussi la musique, au cœur des festivals en question, qui enferme un véritable pouvoir fédérateur, comme l’a analysé le professeur en psychologie Emmanuel Bigand.

Selon une étude du neuroscientifique Robert Zatorre réalisée sur plus de 1 200 personnes dans le monde, la musique a en effet été considérée comme l’activité la plus importante pendant le confinement, et ce pour 15 % des répondants.

C’est la raison pour laquelle ce type de divertissement a pu rassembler le plus grand nombre pendant les confinements, alors même que les moyens de communication étaient limités.

Un enracinement historique

Avec plus de 6 000 festivals de tous types recensés en France en 2019, ces évènements ont su outrepasser les différences culturelles. À l’origine utilisés comme une bulle temporelle pour ne plus penser aux décombres de l’après-guerre, puis comme un mouvement de tolérance, de liberté et marquant le renouveau de l’expression artistique, notamment avec le festival international du Jazz en 1948 à Nice, ils représentent dorénavant un lieu d’expression personnelle.

Néanmoins, c’est de l’autre côté de l’océan Atlantique, en 1969, qu’un festival marquera de son empreinte la société entière : Woodstock. Ce dernier fut le rassemblement qui s’inscrira par la suite dans l’ADN des festivals modernes, et pour cause, les valeurs défendues par ce festival, comme la liberté et l’appartenance à un même groupe, perdurent encore aujourd’hui. De plus, un nombre de plus en plus conséquent de festivals prenant position se manifestent, comme Solidays ou We Love Green, événements connus par environ 1 français sur 3.

Mais pour comprendre la puissance de cette industrie, il faut remonter à sa source même, et au à l’élément de cœur de son succès : la musique.

La musique, un moyen d’évasion

Selon une étude du neuroscientifique Robert Zatorre réalisée sur plus de 1 200 personnes dans le monde, la musique a en effet été considérée comme l’activité la plus importante pendant le confinement, et ce pour 15 % des répondants. Une source d’évasion qui permettait de se détacher alors d’un quotidien monotone et anxiogène. Par ailleurs, une étude menée par YouGov en 2022 démontrer que pour plus de la moitié des Français, la musique agit comme une échappatoire afin d’oublier les problèmes qui les entourent.

En combinant ces données avec des lieux de rassemblement comme le sont les festivals, on obtient donc la recette parfaite pour créer une véritable communion entre les participants. Les festivaliers ont en effet tous le même objectif : se rassembler et s’évader, ensemble. Les festivals sont aujourd’hui devenus synonymes de diversité, rassemblant les participants autour d’une émotion commune, quelle que soit leur religion, leur couleur de peau ou leur statut social. Ils détiennent par ailleurs la faculté à transmettre un même message à des milliers de personnes. Quand on sait que 56 % des Français ont déjà fait écouter de la musique à l’un de leur proche afin de faire passer un message spécifique, on ne peut qu’imaginer la portée d’un évènement tel qu’un festival.

Les festivals ont donc de beaux jours devant eux, et ne font que regagner en succès depuis la sortie des restrictions diverses et variées. Qu’il s’agisse de Coachella, Tomorrowland ou bien d’autres encore, les festivals signent leur grand retour en 2022, et vont permettre de tisser de nouveaux liens sociaux, entachés durant la crise du Covid, mais aussi de porter de nouveaux messages importants pour la société. Un beau message d’espoir quand on sait que pour 70 % des Français, la musique peut contribuer à sauver la planète.

Les festivals ont donc de beaux jours devant eux, et ne font que regagner en succès depuis la sortie des restrictions diverses et variées. Qu’il s’agisse de Coachella, Tomorrowland ou bien d’autres encore, les festivals signent leur grand retour en 2022, et vont permettre de tisser de nouveaux liens sociaux, entachés durant la crise du Covid, mais aussi de porter de nouveaux messages importants pour la société. Un beau message d’espoir quand on sait que pour 70 % des Français, la musique peut contribuer à sauver la planète.

À voir également sur Le HuffPost : Lady Gaga a enflammé le Stade de France avec son Chromatica Ball Tour

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Plus de 20% des produits agricoles appliqueront la haute technologie d’ici 2025

Covid: 117 nouveaux cas et 1 décès ces dernières 24 heures