in

Le ‘néo-luddisme’ ou le rejet de la technologie moderne – RTBF

Récemment le journal du New York Times a pu suivre le quotidien du “Luddite Club”, un groupe de lycéens de Brooklyn qui promeut un style de vie d’auto-libération des médias sociaux et de la technologie. Ses 25 membres ont décidé d’abandonner leurs smartphones mais aussi les réseaux sociaux. Ils proposent également à d’autres étudiants des cures digitales d’une heure.

Les bénéfices ? Meilleure estime de soi, baisse de l’anxiété liée aux réseaux sociaux, intérêt grandissant pour la lecture et la nature.

Pour se joindre : des rendez-vous physiques et des téléphones à clapet. Leur source d’inspiration ? Un livre de 1996, “Into The Wild” de Jon Krakauer, l’histoire vraie de Chris McCandless, un jeune homme mort en essayant de vivre dans la nature sauvage de l’Alaska.

Selon une étude de la société de marketing américaine Hill Holliday sur la Génération Z (née après 1995), la moitié des personnes interrogées ont déclaré avoir arrêté ou envisage d’arrêter au moins une plateforme de médias sociaux. En 2020, aux Etats-Unis, un mouvement appelé “Log Off”, qui se définit comme un mouvement de jeunesse par des adolescents pour des adolescents, a décidé de fournir un espace de conversation sur les méfaits des réseaux sociaux et comment les utiliser plus sainement. Le mouvement s’est engagé auprès de milliers d’adolescents dans plus d’une douzaine de pays, documentant les histoires d’une génération de plus en plus inquiète de laisser sa santé mentale entre les mains d’entreprises technologiques à but lucratif.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Real Madrid : le PSG entre dans la danse pour un attaquant – Top Mercato.com

Top 10 des raisons qui prouvent que vous êtes un vrai Geek – Hitek.fr