in

“Le meilleur joueur du monde”: Magic Johnson s’enflamme totalement au sujet de Victor Wembanyama

Présent à l’Accor Arena pour le NBA Paris Game jeudi soir, Magic Johnson a pu rencontrer Victor Wembanyama, annoncé comme le N°1 de la prochaine draft. L’occasion pour la légende des Los Angeles Lakers de dire tout le bien qu’il pense du phénomène tricolore. Avec un brin d’enflammade.

Depuis plusieurs semaines, on a pris l’habitude de voir les plus grandes stars NBA sous le charme de Victor Wembanyama. Mais, cette fois, Magic Johnson s’est peut-être un peu enflammé. Présent à Paris pour le match entre les Chicago Bulls et les Détroit Pistons jeudi soir, la légende des Los Angeles Lakers a estimé que le phénomène du basket français était tout simplement… le meilleur joueur du monde.

“J’ai eu la chance de rencontrer et de discuter avec le meilleur joueur du monde et le premier choix de la prochaine draft NBA, Victor Wembanyama !”, a tweeté le quintuple champion NBA (1980, 1982, 1985, 1987, 1988) et triple MVP de saison régulière (1987, 1989, 1990).

La “Wembymania” s’est emparée de l’Accor Arena

Des propos légèrement exagérés pour un joueur qui n’a encore jamais foulé un seul parquet de NBA. À moins que Magic Johnson considère comme “meilleur joueur du monde”… le meilleur joueur à ne pas évoluer en NBA. Même si, dans ce cas de figure, il serait également impossible de lui donner raison au regard de la profusion de grands joueurs en Euroligue.

Jeudi soir à Paris, Victor Wembanyama a pu mesurer sa célébrité lors du NBA Paris Game. Pendant un temps-mort, au milieu du deuxième quart-temps, le visage du joueur de Boulogne-Levallois est apparu sur les écrans géants et l’ovation que lui a réservé Bercy n’a été surpassé que par celles reçues par les légendes du basket Tony Parker… et Magic Johnson.

What do you think?

1032 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

L’Inde bloque un documentaire de la BBC mettant en cause Narendra Modi – Le Monde

Open d’Australie: éliminée, Garcia pense avoir été gênée par son nouveau statut