in

Le festival «Free Style Maroc Urban Dance» prévu en septembre – Le Matin

Programmé à Meknès du 6 au 18 septembre, le Festival international des cultures urbaines met en avant les pratiques de la street culture. Au programme de l’événement, des spectacles de rue, des ateliers de formation dans différents arts urbains, une caravane socio-culturelle et sportive, des compétitions, des soirées artistiques et bien d’autres activités.

Meknès se transformera du 6 au 18 septembre, le temps du festival international des cultures urbaines «le free style Maroc Urban Dance», en terrain artistique et sportif d’où pulse une ambiance festive, inclusive et un esprit collectif. Cet événement met en avant les pratiques de la street culture notamment dans les domaines de la danse et de la musique. Organisé par l’association Espoir Jeunesse Maroc Freestyle Urban Dance, le festival proposera des compétitions internationales en breakdance et hip-hop. Au programme également le projet «Meknès Fresque», des spectacles de rue ainsi que des ateliers de formations dans différents arts urbains. Les organisateurs prévoient aussi une caravane socio-culturelle et sportive et des soirées artistiques pour le grand bonheur du public. Le festival international des cultures urbaines sera agrémenté par des spectacles de rue. Des compétitions nationales en Rap, Beatbox et Batucada permettront aux artistes participants de montrer leurs performances. Le programme détaillé sera rendu public prochainement, selon les organisateurs.

Terreau inépuisable de créativité pour les curieux, les hyperactifs et les plus modérés, le festival crée un espace fertile où le public s’empare de l’espace urbain. Cet événement est organisé en partenariat avec la commune de la ville et l’institut français de Meknès. Rappelons que le «Freestyle Maroc Urban Dance» a été créé en 2005 par le chorégraphe et danseur professionnel Amine Wakrim. Parmi les objectifs du festival, l’orientation artistique des jeunes talents marocains et la transmission des valeurs du mouvement hip-hop qui enseigne la discipline en même temps que les mouvements. Cette discipline est un langage, un message prôné par les communautés qui revendiquent un monde meilleur. La danse hip-hop, les chorégraphies improvisées dénoncent le quotidien difficile de certaines communautés. C’est une véritable culture urbaine qui met en avant le dépassement de soi, le respect de personnes et de l’environnement, l’amitié.

What do you think?

1819 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Covid: 266 nouveaux cas et deux décès – L’Économiste

Nice: le festival Les Plages du Rire bat son plein au théâtre de Verdure – BFMTV