in

Ladies European Tour : Inès Laklalech, l’étoile montante du golf marocain


La championne Inès Laklalech a réalisé une performance exceptionnelle en décrochant son ticket pour le Ladies European Tour (LET) de golf, à l’issue de la finale des «Qualifying- School» qui s’est déroulée du 16 au 20 décembre au Real Golf La Manga Club à Murcie, en Espagne, rejoignant ainsi sa compatriote Maha Haddioui qui était l’unique représentante arabe sur le tournoi.

Après une première semaine de compétition seules 75 joueuses ont pu atteindre cette phase finale qualificative au LET. La performance d’Inès Laklalech, amateur du Pôle haut niveau, est le fruit de la stratégie de la Fédération Royale Marocaine de Golf (FRMG), insufflée par SAR le Prince Moulay Rachid, visant à créer un vivier de jeunes talents golfiques. Le Maroc compte désormais une nouvelle championne à son palmarès âgée de seulement 24 ans.

La joueuse du Royal Golf Anfa Mohammedia (RGAM) avait aussi acquis des entrées aux États-Unis, en obtenant une catégorie sur le Symetra Tour, seconde division américaine, visant à rejoindre dans un proche avenir le LPGA. Deux joueuses Inès Laklalech et Lina Belmati de 24 ans, respectivement du Royal Golf Anfa Mohammedia et du Royal Golf Dar Es Salam, se trouvaient parmi les 128 qualifiées à cette finale qui s’est disputée en 5 tours avec un cut après 72 trous ne qualifiant que les 65 meilleures joueuses et ex-aequo.

A noter que Lina Belmati n’ayant pu franchir le cut obtient tout de même une catégorie partielle et accèdera à certains tournois du LET et l’ensemble de ceux du LET ACCES 2ème division européenne. Désormais les trois joueuses (fait historique) à savoir Maha Haddioui, Inès Laklalech et Lina Belmati fouleront ensemble les greens du Ladies European Tour, une véritable preuve de la réussite de la politique sportive de la FRMG.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Bientôt une piste de danse géante pour patiner à Cherbourg !

Le Vietnam appelle à faire avancer le processus de paix au Moyen-Orient