in

La pérennité du Club de golf de Cacouna maintenant assurée

La période difficile qu’a vécu le Club de golf de Cacouna dans les dernières années sur le plan financier est maintenant derrière lui. Le chalet situé au 960, rue du Patrimoine, a récemment été vendu, ce qui permet à l’organisation d’assurer une continuité de ses activités pour les années à venir. 

La transaction a été officialisée au mois d’octobre, moins d’un an après sa mise en vente. Une «très bonne nouvelle» pour le Club qui regarde maintenant vers l’avenir avec des bases solides.

«La vente du chalet, c’était une étape importante, primordiale, pour la survie du golf, a partagé le président du Club de golf de Cacouna, Jacques Proulx. Nous sommes maintenant dans une bien meilleure situation. Tous nos comptes ont été payés, nous n’avons plus de boulet à traîner.»

Devant des défis importants du côté des finances, le conseil d’administration du club avait pris la décision de vendre le chalet à l’automne 2019. Le processus s’était mis en branle au début de l’année.

«C’était vraiment la décision à prendre pour survivre. Les frais reliés à l’électricité, les assurances, les taxes, par exemple, étaient trop importants. Il fallait aussi entretenir le bâtiment pendant la saison morte, ce qui ne sera plus le cas. Maintenant, l’argent du club va servir à son développement.»

Le bâtiment, qui comprend un restaurant, des équipements de restauration, une salle principale et des salles de bain, a été acquis par un homme d’affaires originaire de Cacouna. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais le prix demandé initialement était de 345 000 $.

Jacques Proulx se réjouit d’ailleurs que le nouveau propriétaire tienne à la continuité du golf à Cacouna. «Il comprend ce que représente le club de golf de Cacouna. C’est une institution qui va fêter ses 125 ans dans moins de deux ans», note le président,  précisant que le club continuera d’opérer le «pro shop» pendant la saison estivale. «Les activités vont être les mêmes», assure-t-il.

La vente du chalet a été précédée par un été très intéressant pour les clubs de golf, dont celui de Cacouna. Plusieurs nouveaux visages, dont des plus jeunes, ont profité des verts du terrain de neuf trous conçu en 1897. Jacques Proulx espère que l’engouement se poursuivra. Le conseil d’administration compte d’ailleurs redoubler d’ardeur pour attirer une nouvelle clientèle.

What do you think?

1000 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

« Écho…Notations Cosmiques », nouvelle exposition de peinture de Azdine Hachimi Idrissi du 10 au 30 décembre à Casablanca

La BCE s’apprête à muscler encore son soutien à l’économie