in

La nouvelle ambition du rugby catalan se cache derrière les Diables de Barcelone

C’est lors d’une conférence de presse organisée à Barcelone ce mardi 24 mai que les Diables de Barcelone se sont dévoilés avec, en point de mire, un match caritatif contre la réserve de la sélection italienne. Avant des ambitions plus… européennes ?

Ce 18 juin, une sélection 100% catalane unira joueurs du Roussillon et de Catalogne pour un match inédit face à l’Italie A. Ce match caritatif au profit des victimes de la guerre en Ukraine, disputé à Palamos sur la Costa Brava, cache à peine un projet plus global qui doit amener, d’ici un ou deux ans, à la création d’une franchise professionnelle basée à Barcelone.

Si les contours du projet sont encore un peu flous, il est déjà bien avancé avec un nom, les Diables de Barcelone, un logo, un staff et une ambition: intégrer un futur championnat professionnel européen pour pays émergents.

Renouer le lien entre les rugbys du nord et du sud

Une franchise à Madrid serait également en projet. Celle de Barcelone s’appuiera sur un savoir-faire roussillonnais puisque le manager sera Jean-Michel Vuillemin, l’ancien technicien envoyé par l’USAP pour assurer le développement du rugby en Catalogne aux détours des années 2010.

Depuis, le lien entre le rugby catalan et son homologue roussillonnais était des plus discrets, voire inexistants, les finances de l’USAP, notamment, ne permettant plus de travailler sur du long terme une terre pourtant fertile en joueurs mais aussi en partenaires aux reins solides.

Mais le rugby catalan a de la mémoire et c’est vers le cousin du nord que les dirigeants des Diables de Barcelone se sont tourné pour mettre sur pied ce match face à l’Italie A, première pierre du projet de franchise professionnelle. Céret sera le principal fournisseur de joueurs nord catalans pour cette première des Diables sur leurs terres.

Le début d’un projet qui fait frissonner le rugby catalan, avide de se faire une place au-delà des limites restrictives du championnat espagnol.

Reste que les dirigeants ne peuvent pas encore, “pour des raisons contractuelles, évoquer le futur championnat”. Seule certitude, il ne devrait pas voir le jour avant la Coupe du Monde 2023 organisée en France.

D’ici-là, les Diables de Barcelone devront avoir bouclé le budget nécessaire (autour de 2 millions d’euros selon nos informations) et assurer le casting d’un effectif qui sera essentiellement tourné vers des joueurs expérimentés de la zone d’influence de Barcelone: “De Marseille à Murcie”, indiquait Jordi Homs, le dirigeant principal de la future franchise. “Les Diables seront une expérience rugbystique méditerranéenne qui ne sera pas limitée à la Catalogne nord et sud”.

Un futur qui s’écrit encore en pointillé pour des Diables de Barcelone. Mais une certitude demeure: cette franchise sera la locomotive tant attendue par un rugby catalan qui cherche un peu de lumière au pays du foot roi.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Mort d’Ahmed Benaïssa, monument du théâtre algérien

Superbru Fantasy Rugby : quatre joueurs à suivre en finale de la Champions Cup