in

La danse est incendiaire, la jeunesse brûle d’exister – France Culture

Olivier Dubois, chorégraphe. Sa nouvelle création, Itmahrag, devrait tourner en France jusqu’en juin, avec un passage en mars par le Centquatre (Paris) à l’occasion du festival Séquence Danse 2021. Création à la Filature à Mulhouse lors des Vagamondes fin janvier. Cette « danse de feu » est imaginée à partir de la musique mahraganat en Egypte, inspirée du chaabi et issue de la jeune génération égyptienne des quartiers populaires du Caire, cette jeunesse urbaine de l’ère post-Moubarak. Partageant depuis de nombreuses années sa vie entre Paris et Le Caire, Olivier Dubois propose pour la première fois une vision singulière de l’Égypte actuelle : Itmahrag nous invite à plonger au cœur d’une danse qu’il nomme incendiaire. Lié aux célébrations festives (le mot signifie « festivals » en arabe), le mahraganat est une performance en soi, où les corps se mettent en scène. Des fêtes branchées aux mariages de quartiers, des hauts parleurs de rue qui saturent de cette musique aux voix autotunées aux rimes argotiques, jusqu’aux spots publicitaires châtiés, le mahraganat est le corps et a voir de cette jeunesse : Itmahrag comme haut-parleur du quotidien, du futur, de notre futur… 

Marwan Kadded, danseur. Il est l’un des cinq jeunes interprètes du spectacle Urgence, dont il partage la scène avec Freddy Madodé, Mohamed Makhlouf, Elliot Oke, Karym Zoubert, dans une mise en scène de d’Antoine Colnot et Anne Rehbinder (Compagnie HKC) avec la complicité d’Amala Dianor ; créée à l’automne à la Scène nationale La Passerelle (Saint-Brieuc), la pièce devait être présentée notamment au Théâtre National de Chaillot (Paris) en janvier.  D’origine lyonnaise, les cinq interprètes, issus du hip-hop, mêlent théâtre et danse pour faire entendre leurs voix singulières, sur les sons du musicien Olivier Slabiak. Cette urgence, c’est la prise de parole radicale et l’engagement physique brûlant de ces jeunes hommes qui ont choisi d’embrasser une carrière de danseur professionnel, là où cette route ne leur était pas toute ouverte. Ils interrogent ce qui déclenche le mouvement de l’émancipation individuelle et collective, ce qui nourrit et ce qui étouffe leur élan vital vers ce qui permet d’inventer sa danse comme sa vie…

Des nouvelles du théâtre dans le monde : un message depuis Varsovie en Pologne d’Adrianna Książek au Teatr Nowy.

« Live à domicile » : Abel Chéret.  La réédition de son EP Amour Ultra Chelou est sortie le 04 décembre 2020 ; nous espérons son concert au Café de la danse (Paris) le 12 avril prochain, en attendant son nouvel EP prévu pour 2021. 

What do you think?

666 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Ligue 2 : pourquoi la LFP a maintenu le match de Chambly, malgré son cluster

Golf: le Championnat PGA 2022 n’aura pas lieu sur le parcours de Donald Trump