in

La BCE s’apprête à muscler encore son soutien à l’économie

Christine Lagarde devrait annoncer jeudi l’augmentation et l’extension du programme de rachats de dettes pour faire face à la pandémie.

Une nouvelle fois, la Banque centrale européenne est attendue comme le sauveur de l’économie, toujours affectée par la pandémie. Christine Lagarde, sa présidente, est au milieu du gué. Entre l’ampleur de la deuxième vague du Covid-19 et les espoirs permis par l’arrivée de vaccins, les grands argentiers de l’Europe vont une nouvelle fois devoir enfiler leur costume de Superman pour venir à la rescousse d’États qui ploient sous le «quoi qu’il en coûte». Pas question d’interrompre – ni même d’annoncer sa fin – le programme exceptionnel de rachats d’actifs (quantitative easing)lié à la pandémie, lancé en mars. «Nous nous attendons à ce que la BCE mette en place un nouveau package de mesures, non seulement pour préserver les conditions de financement, mais aussi pour faire face à un second effondrement du PIB», justifie Nomura.

Elle l’avait déjà laissé entendre dès le mois d’octobre: tous les instruments seront «recalibrés» en fonction de la situation. Les prévisions conjoncturelles pour les

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

La pérennité du Club de golf de Cacouna maintenant assurée

L’Asie du Sud-Est, un grand marché à l’export des produits agricoles sud-coréens – Le Courrier du Vietnam