in

Investissements industriels: la prépondérance de l’Asie s’accentue, selon une étude – Le Figaro

La prépondérance de l’Asie dans les investissements industriels dans le monde s’est accentuée, avec une part dépassant désormais les 50%, selon l’étude annuelle du cabinet Trendeo.

Le «baromètre mondial» de Trendeo a recensé 18.183 investissements industriels sur la période 2016-2020, représentant un montant de 6.477 milliards de dollars et environ 3,7 millions d’emplois, ont annoncé lundi Trendeo et ses partenaires Fives, EDF et l’Institut de la réindustrialisation. Au total 53% des investissements industriels dans le monde sur les 5 dernières années ont été réalisés en Asie (contre 48% lors de la précédente étude en 2019). La part des Amériques (20%) et de l’Europe (13%) s’est parallèlement réduite.

L’Asie est aussi le continent d’où proviennent majoritairement les investissements (55%), tandis que «globalement, les entreprises européennes investissent plutôt en dehors de l’Europe», a relevé David Cousquer, directeur-fondateur de Trendeo, en présentant l’étude à la presse. Selon l’étude, 7 des 10 plus grands projets d’investissements en recherche et développement annoncés en 2019 et 2020 sont réalisés en Chine continentale et à Taïwan, avec comme principaux secteurs l’électronique et l’automobile. La «prépondérance extrêmement forte de l’Asie» se traduit notamment dans le secteur de la 5G, «dans la fabrication (…) et dans les projets de recherche et développement», a ajouté M. Cousquer. «Les composants électroniques, les émetteurs, les systèmes de transmission sont assez majoritairement fabriqués en Asie aujourd’hui.»

Par grands secteurs industriels, les trois premiers destinataires des investissements sont la chimie, l’alimentation et l’automobile en nombre de projets, tandis qu’en montants investis, l’électronique et le raffinage du pétrole et gaz viennent après la chimie. L’étude montre «une décroissance assez forte des projets d’énergies fossiles et du nucléaire (…) avec une très forte proportion de projets d’énergies renouvelables», qui représentent 99% du nombre de projets et 91% des montants enregistrés en 2020, a indiqué M. Cousquer. Quant à l’impact du Covid, «autant en nombre de projets qu’en montants investis (…) tous les indicateurs sont à la baisse en 2020, avec une baisse plus marquée en Europe, Amérique et Afrique», a-t-il souligné.

L’étude a par ailleurs recensé une quarantaine de projets d’investissements qui ont dit changer leur destination géographique «en raison des risques de sanctions commerciales des États-Unis par rapport aux produits chinois», a expliqué le président de Trendeo. Les pays où ces projets ont été relocalisés sont «d’abord Taïwan, puis l’Inde et le Vietnam, avant les États-Unis», a-t-il ajouté.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Les “contradictions du gouvernement” entre écologie et économie – Europe 1

Le documentaire «2020 Notre cinéma en quarantaine» sera diffusé le 14 et le 26 décembre – Patwhite.com