in

Concours de recrutement d’envergure au ministère de l’Economie

Le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration a organisé, dimanche 22 novembre, trois concours pour pourvoir 543 postes.

Les concours ont été consacrés au recrutement des inspecteurs des finances, des administrateurs de 2e grade et des ingénieurs d’Etat de 1er grade.

A cet effet, le ministère a mis en place une plateforme informatique pour une dématérialisation intégrale du processus de dépôt et de traitement des dossiers de candidature, souligne un communiqué.

Ainsi, le dépôt physique des pièces du dossier de candidature ou sa réception par courrier a été remplacé par un dépôt électronique au niveau de cette plateforme, ce qui constitue une des premières expériences de ce type à l’échelle de de l’Administration publique, précise-t-on de même source.

Depuis l’annonce des concours précités, plus de 21.000 candidatures ont été réceptionnées et traitées, et près de 18.000 candidats ont été convoqués à l’épreuve écrite.

En outre, et compte tenu de la situation sanitaire due à la Covid-19, et pour éviter aux candidats des déplacements importants, plusieurs centres de concours ont été mis en place, disséminés sur tout le territoire national. Ils couvrent 13 villes, à savoir Casablanca, Rabat, Fès, Agadir, Meknès, Marrakech, Tanger, Tétouan, Kenitra, Oujda, Béni Mellal, El Jadida et Settat.

Le dispositif mis en place s’inscrit également dans le cadre de la politique de décentralisation du ministère, qui vise à rapprocher ses services au plus près de ces usagers, indique le communiqué.

Cette opération d’envergure a mobilisé près de 2.800 cadres et responsables du ministère qui ont veillé au bon déroulement des concours, et qui composent les différents jurys et commissions de surveillance ainsi que les comités de coordination au niveau régional et provincial.

Par ailleurs, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour assurer la sécurité sanitaire des candidats et du personnel mobilisé à travers le nettoyage et la désinfection des salles d’examen, l’installation de la signalétique, l’affichage des consignes sanitaires et le marquage au sol.

En outre, Le nombre de candidats par salle a également été étudié et optimisé de manière à assurer les mesures de distanciation sociale qui s’imposent. Ces candidats ont été soumis à une prise de température avant leur accès aux différents centres d’examen.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0
L'économie mondiale

L’économie mondiale se redresse mais la reprise pourrait perdre de l’élan

A quoi servent les livres d’économie ?