in

Gabon : la Santé militaire veut son université

S’il dispose déjà d’une école d’application à Libreville et de deux hôpitaux, dont un dans la commune d’Akanda, le Service de santé militaire gabonais entend également se doter d’une université qui formera des médecins et des chirurgiens dentistes, entre autres.

L’USTS formera des chirurgiens dentistes, entre autres. © D.R.

Après l’École d’application du service de santé militaire de Libreville (EASSML) en 2008 (inauguration officielle en mai 2011), le ministère de la Défense nationale envisage de se doter cette fois d’une Université nationale des sciences et techniques de la santé (USTS). Un projet d’ordonnance portant création,  attributions et organisation de cet établissement d’enseignement supérieur a été adopté mercredi 10 août en Conseil des ministres.

Jouissant d’une autonomie de gestion administrative et financière, le futur établissement aura pour mission d’assurer la formation aux métiers de la santé. Il s’agit notamment de former des médecins, des chirurgiens dentistes, des pharmaciens, des vétérinaires et  toutes les autres catégories professionnelles de  la santé, précise le communiqué du Conseil des ministres.

USTS formera également dans les techniques et sciences de  santé militaire. Mais l’université aura surtout la charge d’effectuer des recherches sur toutes les  questions de santé ou maladies tropicales et de contribuer à la recherche et au  développement scientifiques. Les professionnels sortis de cet établissement devraient logiquement travailler au sein des deux hôpitaux que compte le Service de santé militaire dans les communes de Libreville et d’Akanda.

What do you think?

1613 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Basket-ball / Division excellence: le coup d’envoi du championnat prévu le 9 octobre prochain

Quand les animaux entrent dans la danse