in

Fin de la production: l’aventure de l’e-Golf se termine au bout de 7 ans et de plus de 145000 exemplaires – MotorsActu

L’aventure de l’e-Golf se termine: la dernière e-Golf, un exemplaire peint en gris Urano, a quitté la chaîne de montage de l’Usine de Verre de Dresde la semaine dernière. L’e-Golf a été l’un des véhicules électriques les plus prisés en Europe et en Suisse. Elle a été produite à 145561 exemplaires depuis mars 2013. 1226 clients ont jeté leur dévolu sur ce modèle en Suisse. L’ID.3 succède à l’e-Golf: au début de l’année 2021, la halle de fabrication de l’Usine de Verre de Dresde sera convertie pendant trois semaines avant que les premières ID.3 de série ne quittent la chaîne de montage fin janvier.

L’e-Golf a été lancée en 2013 et a été fabriquée à Wolfsbourg jusqu’à l’été 2020. En 2017, l’Usine de Verre a entamé la production du modèle en parallèle pour satisfaire la forte demande. Ce sont au total 145561 véhicules qui ont été assemblés dans les deux usines allemandes en plus de sept ans. À l’aune des chiffres de vente, l’e-Golf est l’une des voitures électriques les plus vendues d’Europe. Ce sont les Norvégiens et les Allemands qui l’ont particulièrement appréciée.

La Golf électrique a aussi rencontré le succès en Suisse: en 2019, la meilleure année, l’e-Golf s’est hissée à la sixième place des statistiques de vente suisses dans la catégorie des voitures entièrement électriques avec 621 unités. Depuis le démarrage de la vente en Suisse en 2014, 1226 véhicules ont été livrés à des clients suisses. L’e-Golf a été un excellent précurseur pour les nouvelles ID.3. et ID.4 entièrement électriques et pour tous les autres membres de la famille ID.

L’ID.3 succède à l’e-Golf
Suite à la fin de l’e-Golf à Dresde, la halle de fabrication de l’Usine de Verre sera convertie début 2021 pour répondre aux exigences de la plateforme modulaire électrique (MEB). Danny Auerswald, directeur de l’Usine de Verre: «La fin de l’e-Golf coïncide avec le démarrage des préparatifs finaux du lancement de l’ID.3. Nous commencerons à écrire le prochain chapitre de l’Usine de Verre dans quelques semaines à peine. Outre Zwickau, nous sommes le deuxième site européen sur lequel sont fabriqués des véhicules basés sur la nouvelle plateforme modulaire électrique. Le groupe Volkswagen souligne ainsi l’importance de ses sites saxons dans le cadre de son offensive électrique.»

Les premiers changements destinés à l’ID.3 ont eu lieu dès l’été 2020. À titre d’exemple, le «mariage», l’opération pendant laquelle la carrosserie est vissée sur le châssis et l’une des sept stations, a subi quelques modifications. L’installation d’un système permettant de monter le toit panoramique ainsi que la modification des préhenseurs permettant de poser le cockpit et la sellerie à l’intérieur de la caisse figurent parmi les mesures de conversion.

La MEB rend l’électromobilité accessible à tous
L’ID.3 est la première voiture qui se fonde sur la plateforme modulaire d’entraînement électrique (MEB) de Volkswagen. Développée exclusivement pour les voitures électriques, la plateforme permet de tirer le meilleur parti des opportunités de l’électromobilité. L’ID.3 se caractérise ainsi par une autonomie élevée, un espace généreux dans l’habitacle et un comportement de conduite dynamique. Plus de 28’000 véhicules ont été remis à des clients depuis le lancement européen de la voiture en septembre. L’ID.3 Pure, la voiture d’entrée de gamme capable de parcourir jusqu’à 330 km (WLTP) vendue pour environ CHF 32’000.–, pourra elle aussi être commandée en Suisse début 2021.

En décidant de s’embarquer dans l’électromobilité, Volkswagen contribue significativement à la protection du climat et crée des perspectives à long terme pour ses quelque 100’000 collaborateurs travaillant en Allemagne. Outre la fabrication à l’usine de Zwickau et bientôt à Dresde, les sites de Brunswick, de Kassel, de Salzgitter et de Wolfsbourg fabriquent des composants participant également à cet effort. Ils produisent en effet d’importants systèmes tels que les moteurs électriques et les batteries. La production de voitures électriques devrait également commencer dans les usines de montage de voitures d’Emden et d’Hanovre en 2022. À moyen terme, Wolfsbourg, le siège du groupe, devrait devenir le centre leader de la fabrication hautement automatisée de véhicules électriques.

What do you think?

1000 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Afrique-Méditerranée-Europe : « Il faut passer des discours aux actes » – Le Point

Moyen-Orient: tout le monde en place pour un set