in

Festival littéraire Paroles Indigo : une édition «Spécial Maroc» du 8 au 11 décembre – Le Matin

Du 8 au 11 décembre, le Festival arlésien Paroles Indigo pose ses valises à Essaouira. Auteurs, éditeurs et artistes marocain(e)s participent à cet événement aux côtés d’autres intervenants africains et français. Le public a rendez-vous avec une programmation alternant conférences, débats, lectures, rencontres, ateliers, expositions, projections de films, concerts, spectacles…

Le festival littéraire Paroles Indigo s’étend cette année au Maroc, plus précisément à Essaouira. Cet événement, qui est une passerelle entre l’Afrique et la France, a l’habitude de voyager d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Après la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Tunisie, le Mali et le Sénégal, Paroles Indigo met à l’honneur le Maroc en 2022. Du 8 au 11 décembre, le festival proposera à l’Institut français (IF) d’Essaouira et Dar Souiri, une programmation alternant conférences, débats, lectures, rencontres, ateliers, expositions, projections de films, concerts, spectacles…

Pour sa neuvième édition, le festival réunit plusieurs artistes, auteur(e)s et intellectuel(le)s des deux rives pour échanger autour des fondements de la société, les droits de l’homme, la citoyenneté, la liberté d’expression, la démocratie et le féminisme. Paroles Indigo invite différents noms du milieu artistique et culturel marocains, entre autres, la bédéiste et illustratrice Zainab Fasiki, la conteuse Halima Hamdane, le caricaturiste Khalid Gueddar, l’éditrice Amina Alaoui Hachimi. Parmi les participants à Paroles Indigo 2022, il y a également le romancier et poète-slameur sénégalais Pathé Dieye, l’autrice française Nathalie M’Dela-Mounier, le musicien français Loy Erhlich, l’auteur malien Mahmoud Soumaré et bien d’autres.

Destiné à tous les publics, ce festival souhaite «créer des espaces de rencontre et de dialogue autour de la présence de ces invité(e)s». Veillant à créer de belles interactions avec le jeune public, le festival organise le jeudi 8 décembre à l’IF Essaouira, à partir de 11 h, un atelier pour enfants à partir de l’album «Détonnants voyageurs, Marrakech par un joli temps de chien». Ce titre jeunesse écrit par Nathalie M’Dela Mounier, illustré par Livia Ki et publié par Sarrazines & Co est une belle façon de découvrir sa place et celle de l’autre, dans sa ville et dans le monde.

Le vendredi 9 décembre, un autre atelier «Labtoon» est prévu à Dar Souiri pour initier les jeunes au dessin de presse. Cette activité sera encadrée par Khalid Gueddar et Mohamed El Khou, deux professionnels, membres de l’Association des caricaturistes du Maroc. Au programme Jeunesse également, des spectacles de contes, des ateliers illustration et pop art… Selon les organisateurs, cette édition permettra aux amateurs de la littérature de découvrir les merveilles marocaines à travers leurs différentes œuvres.Rappelons qu’une première partie de Paroles Indigo a été organisée du 27 au 30 octobre 2022 en France. Des auteurs et artistes marocains y ont pris part en participant à des ateliers dans des lycées et des centres sociaux français. Deux résidences d’artistes sont aussi organisées en amont et en aval du Festival. Créé en 2012, le festival Paroles Indigo propose à un large public la richesse de la création littéraire et la diversité des points de vue issue des ouvrages. Depuis 2016, ce festival s’organise en deux temps : une première partie à Arles, Tarascon et tout récemment à Saint-Martin-de-Crau et la seconde partie dans un des pays partenaires.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Pourquoi la VW Golf est toujours au top après 8 générations ? – Masculin.com

La technologie, l’arme invisible pointée sur les victimes de violence conjugale – Radio-Canada.ca