in

Espace Schengen: Bruxelles recommande l’adhésion de la Bulgarie, de la Roumanie et de la Croatie – Maroc diplomatique

La Commission européenne a invité le Conseil, qui représente les États membres, à prendre sans plus tarder les décisions nécessaires pour permettre à la Bulgarie, la Roumanie et à la Croatie de participer pleinement à l’espace Schengen.

Dans une communication adoptée, mercredi, la Commission dresse le bilan des réalisations « remarquables » des trois États membres dans l’application des règles de Schengen.

Selon l’Exécutif européen, ces États membres ont contribué de manière significative au bon fonctionnement de l’espace Schengen, y compris pendant la période de la pandémie et plus récemment face aux conséquences sans précédent de la guerre en Ukraine. Alors que les trois pays sont déjà partiellement liés par les règles de Schengen, les contrôles aux frontières intérieures avec ces États membres n’ont pas été levés et ils ne bénéficient donc pas de tous les avantages liés à l’appartenance à l’espace Schengen sans contrôles aux frontières intérieures.

Un espace Schengen élargi sans contrôles aux frontières intérieures rendra l’Europe plus sûre – grâce à une protection renforcée de nos frontières extérieures communes et à une coopération policière efficace – plus prospère – en éliminant le temps perdu aux frontières et en facilitant les contacts entre les personnes et les entreprises – et plus attrayante – en élargissant considérablement le plus grand espace commun au monde sans contrôles aux frontières intérieures, explique la CE.

Les ministres de la Justice et des Affaires intérieures des 27 devront voter le 8 décembre la pleine participation de la Bulgarie, de la Roumanie et de la Croatie à l’espace Schengen sans contrôles aux frontières intérieures.

Actuellement, l’espace Schengen compte 26 Etats : 22 Etats UE (tous à l’exception de l’Irlande, Chypre, la Roumanie, la Bulgarie et la Croatie) ainsi que 4 pays associés non membres de l’UE (Norvège, Islande, Suisse et Liechtenstein).

Les pays souhaitant rejoindre l’espace Schengen doivent se soumettre à une série d’évaluations pour confirmer s’ils remplissent les conditions nécessaires à l’application des règles de Schengen. Une fois que les missions d’évaluation de Schengen confirment que l’État membre est prêt à rejoindre l’espace sans contrôle aux frontières intérieures, une approbation unanime de tous les autres États membres appliquant l’acquis de Schengen dans son intégralité est requise. Le Parlement européen doit également donner son accord.

Avec MAP

What do you think?

1388 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Le Festival de cinéma de Marrakech est de retour avec une pluie de stars – Euronews

Passerelle 840 : la vulnérabilité au cœur de la danse – Montréal Campus