in

Entretien : Malak Bouraeda, grand espoir du golf marocain prête à défier les meilleures à l’US Open – L’Opinion


La golfeuse Malak Bouraeda est la première Marocaine qualifiée au prestigieux Open américain. Cet exploit qui couronne pas moins de 18 ans de pratique assidue pour la jeune femme âgée à peine de 21 ans, l’érige déjà comme le nouvel espoir du golf au Maroc.

Malak défiera les meilleures joueuses au monde lors du tournoi majeur prévu du 2 au 5 juin sur le tracé de Southern Pines en Caroline du Nord. Malak, qui a accepté de revenir sur son parcours lors de cet entretien, explique qu’elle doit sa découverte du golf à ses parents qui étaient tous les deux passionnés du sport et ce bien avant sa naissance.

“Mes parents, qui avaient chacun des affinités sportives différentes, mon père étant joueur de tennis et de football accompli et ma mère une grande passionnée de softball et de basket, s’étaient fixés comme objectif au début de leur relation de découvrir un nouveau sport ensemble et avaient tous les deux opté pour le golf”, confie-t-elle.

 “Je les ai toujours accompagnés au parcours de golf. Un jour, mon père a frappé une boule supplémentaire en pensant que je n’y prêterais aucune attention. Grande surprise, je me suis déplacée sur le green, j’ai ramassé la boule et l’ai placée dans le trou”, a-t-elle poursuivi. “Bien évidement je ne me souviens pas de ce jour là, mais mon père m’en a tellement parlé que j’arrive à le visualiser”, a ajouté la jeune athlète, qui vient d’obtenir sa licence de l’Université du Colorado, à laquelle elle retourne pour un master en communication d’entreprise.

Interrogée sur le moment où elle a décidé de se consacrer entièrement au golf, Malak, qui affectionne la photographie, les voyages et l’écriture, a indiqué que le sport a toujours fait partie intégrante de sa vie. “J’ai grandi en pratiquant plusieurs activités sportives, mais un stade est venu où je me retrouvais uniquement dans le golf et c’est à ce moment-là que j’ai décidé de me consacrer pleinement à ce sport”, a fait savoir la jeune femme. “J’ai commencé à l’âge de 3 ans, sans jamais regarder en arrière”, a-t-elle précisé.

Interrogée sur sa source d’inspiration, la Maroco-américaine a confié qu’elle doit beaucoup à sa défunte mère, qu’elle a tragiquement perdue durant son enfance. “J’ai perdu ma mère quand j’avais 10 ans. C’était une battante et jusqu’à aujourd’hui sa force continue de m’inspirer et de me pousser à aller de l’avant”, a-t-elle expliqué.

Pour ce qui est du Maroc et de sa place dans sa vie de golfeuse aux Etats-Unis, Malak a indiqué que “c’est toujours un immense honneur de porter les couleurs de mon pays, et ça l’est encore plus quand il est question d’un prestigieux championnat”. “Je suis très enthousiaste à l’idée d’avoir l’opportunité de représenter le Maroc et d’être, je l’espère, une source d’inspiration pour la prochaine génération de golfeurs, a-t-elle ajouté.

Au sujet de la motivation, Malak a affirmé croire fermement en sa capacité d’atteindre les objectifs qu’elle se fixe. “J’ai confiance en mes compétences, c’est l’une de mes sources de motivation”, a-t-elle dit. “Il m’est arrivé d’être blessée et c’est précisément repenser à ces moments de vulnérabilité qui me motivent non seulement à progresser, mais aussi à éviter les erreurs passées”, a indiqué la golfeuse. “Il y aura toujours des moments difficiles, mais avec un état d’esprit positif, on peut tout surmonter”, a ajouté l’athlète au mental d’acier qui peut compter à tout instant sur l’appui de son père Zakaria, tant sur les greens qu’en dehors surtout en temps de compétitions.

Sur l’égalité salariale dans le monde sportif qui fait la Une de la presse actuellement aux Etats-Unis, la sportive maroco-américaine affirme que c’est un sujet qui lui tient beaucoup à cœur. “J’ai été très heureuse de voir l’aboutissement du long combat qu’ont mené les footballeuses américaines pour l’égalité salariale dans le sport”, s’est-elle réjouie.

“Il a été annoncé récemment que les tournois féminins majeurs connaîtraient également une augmentation de la bourse pour les événements futurs, à commencer par l’US Open de cette année”, a confié l’athlète. “Je suis heureuse de voir les choses bouger. Ceci dit, j’espère que ces réformes se poursuivront pour comprendre tous les événements sportifs et pas seulement les tournois majeurs”, a-t-elle noté.

Evoquant les personnalités sportives qu’elle trouve inspirantes, Malak a révélé admirer les athlètes qui font preuve d’une grande détermination. Elle cite à ce titre Tiger Woods et Nelly Korda dans le monde du golf.

“En dehors du golf, j’ai pour modèles Kylian Mbappé, Achraf Hakimi et Serena Williams”, a ajouté la golfeuse, qui ne cache pas son amour pour les animaux et avoue ne pas se séparer de son chien de compagnie.


What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Ofeq 5 ou la sécurité depuis l’espace – Air & Cosmos

Après l’AYANEO2, le Steam Deck va devoir faire face à l’AYANEO AIR Plus, sous AMD Mendocino