in

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc – Marocains du monde

L’enjeu est majeur pour l’Union européenne, qui importe de Russie à la fois le gaz et l’engrais alors que le gouvernement russe a d’ores et déjà recommandé à ses producteurs d’engrais de suspendre leurs exportations.

Dans une déclaration à Euractiv, Jacob Hansen, directeur général de Fertilizers Europe, le réseau qui représente la majorité des producteurs d’engrais en Europe a exprimé ses inquiétudes et annoncé la nouvelle feuille du continent, concernant l’approvisionnement en engrais.

A lire : Engrais : le Maroc pourrait détenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial

« Le gaz est une matière première importante pour la production de l’engrais », ajoutant que « la guerre en Ukraine a conduit à la hausse des prix des engrais et sans eux nous ne pouvons pas assurer notre sécurité alimentaire ». « Les engrais minéraux sont utilisés dans 50 % de la production alimentaire. 60 % des importations viennent de Russie et de Biélorussie », a-t-il précisé.

Dans ses conditions, l’Europe a décidé de se tourner vers d’autres sources d’approvisionnement et de renforcer ses relations commerciales existantes. À cet effet, le Maroc à travers l’OCP est cité comme une alternative viable. « La solution la plus évidente est d’acheter plus d’engrais en Afrique du Nord, en particulier au Maroc », a déclaré Hansen, ajoutant que le royaume est ainsi encouragé à augmenter sa production pour combler le vide.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

MOYEN-ORIENT N° 55 – Areion24.news

En Chine, une économie à deux vitesses – Capital.fr