in

En Nouvelle-Aquitaine, la technologie pour mieux gérer les flux touristiques

Hupi a été sélectionné après l’appel à idées de 2021 du Tourisme Lab Nouvelle-Aquitaine, qui portait sur le thème de la gestion des flux touristiques en zone de montagne. Sa solution « permet de compter en continu personnes et véhicules sur différents lieux de passage, grâce à des caméras embarquant un logiciel de traitement ». Les données traitées permettent ensuite de fournir différents services : nombre de personnes présentes sur un site, prédictions pour les jours à venir, historiques, recommandations de redirection vers d’autres sites… présentés via des panneaux physiques (bord de route, offices de tourisme…), applications mobiles ou sites web.

Après une première expérimentation pendant l’été 2021 sur 4 sites tests (le plateau du Bénou, le lac de Bious Artigues, le plateau de Sanchèse et la forêt d’Iraty), qui a permis de « valider le concept et le fonctionnement du système et d’identifier des pistes d’amélioration », l’outil va être étendu à de nouveaux sites pour l’été 2022. Il sera également enrichi de nouvelles fonctionnalités portant sur son autonomie énergétique, sa connectivité, l’amélioration de ses mesures d’affluence ou son installation purement physique.

Une structure créée en 2020

Par ailleurs, deux autres solutions destinées à mieux encadrer l’activité touristique de la région seront mises à l’essai cet été. D’abord, l’application maplage.info, lauréate du premier appel à idées, mené en 2020. Celle-ci fonctionne grâce aux données saisies, en temps réel, par les maîtres-nageurs-sauveteurs (température de l’eau, affluence…) et à d’autres données tiers (météo, marées, accessibilité…), mises à disposition des Offices de Tourisme et autres organes de promotion touristique. L’expérimentation menée en juillet et août 2021 sur l’île d’Oléron sera reconduite cet été.

Sur le même sujet

Enfin, à l’issue de son troisième appel à idées qui portait sur le réemploi du textile et du mobilier issus des hébergements du tourisme social, le Tourisme Lab Nouvelle-Aquitaine a retenu les solutions du groupement Tisséna et de l’Atelier Déco Solidaire. Les premières expérimentations auront lieu cet été sur 7 sites membres de l’UNAT Nouvelle-Aquitaine.

Pour rappel, le Tourisme Lab Nouvelle-Aquitaine a pour mission de structurer et animer un réseau de l’innovation touristique rassemblant tous les acteurs pour faire émerger des projets innovants. Il a été créé en 2020 par la région Nouvelle-Aquitaine.

A lire aussi :

What do you think?

1917 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Santé : la fermeture des urgences d’Oloron-Sainte-Marie prolongée jusqu’en septembre

CDG Capital Insight : “L’économie marocaine subit une inflation importée importante”