in

En Inde, la pollution de l’air réduit la durée de vie moyenne de près de 10 ans – Anadolu Agency | Français

AA/ Ankara

Une étude menée par un groupe de recherche de l’Université de Chicago a montré que la pollution de l’air dans la capitale indienne, New Delhi, pouvait réduire la durée de vie moyenne de la population d’environ 10 ans.

La télévision indienne NDTV a rapporté, mardi, que selon la même étude, la pollution dans le pays avait atteint des “niveaux dangereux”, et qu’elle affectait grandement la vie des gens, notamment dans la plaine du Gange (est), qui est l’endroit le plus pollué dans le monde.

Malgré les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, la pollution de l’air a continué d’augmenter en Inde à partir de 2020.

Il est à noter que l’Inde figure en tête des listes des pays les plus pollués au monde depuis 2013.

*Traduit de l’arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

L’économie russe, une forteresse aux fondations fragiles – La Croix

Nothing Phone 1 : découvrez le design étonnant du premier smartphone transparent – PhonAndroid