in

Économie en pandémie : les approches contraires de la Chine et des États-Unis | Moteur de recherche – ICI.Radio-Canada.ca

Les deux plus grandes puissances économiques mondiales ne semblent pas égales face à la pandémie jusqu’à maintenant. Le journaliste Ulysse Bergeron tente d’évaluer ce qui permettra à la Chine et aux États-Unis de se démarquer à la sortie de cette crise mondiale. Malgré la difficulté d’établir des pronostics solides, il convient que la Chine a peut-être mieux évité certains écueils sanitaires que notre voisin du Sud.

Ulysse explique que la Chine a été le premier pays frappé par la COVID-19, et que cet avantage lui a permis ensuite de se présenter en tant que pourvoyeur de services aux pays touchés.

On l’a vue apporter une aide économique à certains pays, comme le Sri Lanka, la Malaisie et les Philippines. Des équipements médicaux ont aussi été distribués à l’étranger par des compagnies chinoises, comme Alibaba et Huawei. La portée stratégique de ces gestes reste à quantifier, selon Ulysse Bergeron.

Fermeture et déni

Du côté des États-Unis, on remarque une tout autre approche, selon notre invité.

Dès le départ, l’administration Trump a nié l’importance de la crise, favorisant un repli américain et un froid idéologique avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment. Il faut aussi se demander quels seront les effets à long terme de la longue absence de programme d’aide économique aux citoyens et aux entreprises.

En terminant, Ulysse Bergeron met les gens en garde contre les rendements records des indices boursiers en ce moment, qui sont manifestement en complet décalage avec la réalité sur le terrain.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Playstation 5 : Les trailers des futurs jeux de la console !

L’Afrique, l’autre continent de la bande dessinée