in

Économie bleue: 5 millions de dollars de la Banque mondiale au Maroc – Le Matin

Suite à une mission menée au Maroc en octobre dernier, la Banque mondiale et le gouvernement ont convenu de renforcer leur collaboration relative au programme «Économie bleue» du Royaume. Un financement additionnel de 5 millions de dollars est en cours d’approbation afin d’aider les autorités marocaines à réussir le déploiement opérationnel de ce programme qui a bénéficié d’un prêt de 350 millions de dollars de la Banque mondiale signé en juin dernier. Objectif, libérer le potentiel de croissance de l’économie bleue au Maroc par la valorisation durable des ressources des zones marines et côtières.

La Banque mondiale poursuit son soutien à la transition climatique du Maroc. Suite à une mission menée dans le pays en octobre dernier, l’Institution de Bretton Woods et le gouvernement ont convenu de renforcer leur collaboration relative au programme «Économie bleue» du Royaume. Selon nos informations, un financement additionnel de 5 millions de dollars est en cours d’approbation afin d’aider les autorités marocaines à réussir le déploiement opérationnel de ce mégaprojet, à travers notamment une assistance technique au profit de l’Unité de gestion de programme (UGP) chargée de l’Économie bleue domiciliée au niveau de la direction du Budget du ministère de l’Économie et des finances.

Rappelons que le 9 juin 2022, un accord de prêt de 350 millions de dollars a été signé entre le Maroc et la Banque mondiale pour appuyer le lancement du programme «Économie bleue» du gouvernement qui vise à libérer le potentiel économique de ce nouveau moteur de croissance par une valorisation durable des ressources des zones marines et côtières et une meilleure coordination institutionnelle verticale et horizontale, au sein et entre les secteurs concernés, notamment le tourisme et la pêche. Le financement de la Banque mondiale a été attribué selon l’instrument «Prêt-programme pour les résultats». Cet instrument se caractérise, notamment, par l’établissement d’un lien entre les décaissements des fonds et l’obtention de résultats spécifiques dans le cadre du programme financé. C’est ainsi que le ministère de l’Économie et des finances et la Banque mondiale ont assuré conjointement, du 17 au 26 octobre 2022, une mission de supervision du programme «Économie bleue».

Cette mission a été marquée par différentes réunions avec les partenaires ainsi que des visites sur le terrain principalement dans la région d’Agadir. Dirigé par l’UGP, ce projet coordonne huit entités de mise en œuvre : le département de la Pêche maritime (DPM), la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), le département du Développement durable, l’Office national marocain du tourisme (ONMT), l’Agence nationale des eaux et forêts, la direction des ports et du domaine public maritime, l’Agence nationale du développement de l’aquaculture (ANDA) et l’Institut national de recherche halieutique (INRH). L’UGP assure également la coordination verticale et la mise en œuvre des activités, au niveau régional, en étroite collaboration avec la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT).

Le financement de la Banque mondiale pour accompagner le programme «Économie bleue»

Ce financement additionnel de 5 millions de dollars, qui devrait être approuvé en décembre prochain, a pour objectifs d’accompagner le gouvernement à développer des cadres institutionnels, améliorer la gestion intégrée des ressources naturelles, améliorer la résiliente au changement climatique du secteur du tourisme et de la pêche et ainsi renforcer les capacités de l’UGP. Au niveau des cadres institutionnels, cette assistance vise à développer une gouvernance collaborative et l’intégration des sciences du comportement dans la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques associées au secteur de l’Économie bleue. Pour ce dernier volet, le gouvernement a annoncé le 3 novembre dernier la création de l’Unité Nudge au sein du ministère de l’Économie et des finances, dans le cadre du programme «Économie bleue». Une action de renforcement des capacités (dix sessions) est en cours d’exécution par des experts du comportement relevant de la Banque mondiale dont la première session a eu lieu le 26 octobre dernier.
 

What do you think?

1819 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Black Friday smartphone : les 1eres promos arrivent ! Le top – Linternaute.com

Santé : les laboratoires d’analyse en “grève illimitée” à partir de ce lundi 14 novembre