in

Dans l’ancien cinéma Rex à Dieppe, le projet de salle de fitness d’In Form avance

« Dans toute menace, il y a une opportunité, positive Julie Buron. Nous avons pris le temps de réfléchir à notre projet, même si on aime beaucoup plus travailler dans l’urgence. » (©Les Informations dieppoises)

Vous vous souvenez la salle numéro 4 du cinéma Rex à Dieppe (Seine-Maritime) ? Mais si, cette salle située au 2e étage, la plus grande sous les toits ? Et bien aujourd’hui, en poussant la porte, nous sommes prêts à parier que vous ne reconnaîtrez plus les lieux.

Exit les sièges rouges dans lesquels vous regardiez confortablement les derniers blockbusters américains.

La salle semble immense sans les rangées de fauteuils. Et surtout, elle a été séparée en deux espaces avec une partie haute de 75 m² et une basse de 175 m².

Ouverture en janvier espérée

Eh oui, durant le confinement, les travaux se poursuivent dans ce qui deviendra dans quelques semaines la nouvelle salle de fitness d’In Form. Julie, Yanis et Joseph, les trois associés du projet, trépignent d’impatience de pouvoir retrouver leurs élèves pour leurs cours de Zumba, de remise en forme, de Pilate…

À lire aussi

Comme tous les professeurs de sports, ils ont dû une nouvelle fois se résoudre à stopper leur activité. Mais les trois Dieppois ont décidé de mettre toute leur énergie dans leur beau projet.

Le projet est porté par Julie, yanis et Joseph.
Le projet est porté par Julie, yanis et Joseph. (©Inform)

Au fil des semaines et des deux confinements, la date d’ouverture des lieux a été reculée. La salle devait ouvrir en septembre-octobre, mais elle est finalement, pour le moment, prévue à la mi-janvier.

« Dans toute menace, il y a une opportunité, positive Julie Buron. Nous avons pris le temps de réfléchir à notre projet, même si on aime beaucoup plus travailler dans l’urgence. »

Face à la situation compliquée, le trio s’est adapté.

Le chantier avance

Et le chantier avance. Dans le premier espace, les murs des futurs vestiaires et de l’espace douche sont montés, le parquet est fait. L’électricité aussi. C’est à ce niveau que seront donnés les cours en petit comité, « les small groups training de trois à quatre personnes », explique Julie Buron.

Les vestiaires prennent forme.
Les vestiaires prennent forme. (©Les Informations dieppoises)

En bas, dans la grande salle où trône un échafaudage mobile, un podium de 18 m² a été construit. L’écran du cinéma est en cours de réparation car l’équipe veut le conserver. « Nous avons aussi aspiré tous les murs car suite à des travaux pour réaliser un ascenseur dans le hall, des poussières de béton se sont déposées sur les parois. Ça a été un gros chantier », sourit Julie Buron. Il reste les raccordements à faire, la plomberie et les faïences au niveau des vestiaires, les revêtements de sol…

Visite virtuelle en vidéo

L’équipe a également décidé de conserver l’esprit du lieu. La déco sera tournée vers l’univers du cinéma, entre fauteuils rouges, écran et projecteur. « Nous voulons garder l’âme du Rex car c’est le cinéma de notre enfance », confie Julie Buron.

Et en parallèle de tout ce chantier, l’équipe a mis à profit ce temps de pause sur ses cours pour travailler sur sa communication.

Elle qui communique beaucoup avec ses adhérents via les réseaux sociaux, est en train de lancer un site internet.

Elle a aussi proposé une visite virtuelle sur sa page Facebook vendredi pour donner un aperçu des lieux. « Les gens attendent ce projet car ils ont besoin de vivre et se sentir libres ! » assure Julie Buron.

Des cours réguliers et des stages

L’équipe affine son programme de cours pendant ce temps de fermeture de ses activités. Car à côté des cours « habituels », elle proposera en partenariat avec d’autres professeurs extérieurs des stages sur des week-ends par exemple ou des cours réguliers.
« Nous voulons programmer des événements sur des week-ends comme avec Aria Crescendo, la meilleure prof de yoga au monde, la compagnie Denilou qui propose de la danse africaine à Rouen, Luna d’Elgo Dance et sa remise en forme sur talon… Mais aussi des stages de lindy hop, de flamenco…Et des cours réguliers avec des prestataires extérieurs de salsa par exemple », explique Julie Buron.

What do you think?

2730 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Le festival Sundance se tiendra en ligne, au ciné-parc et au cinéma – ICI.Radio-Canada.ca

Quelles sont les tendances parisiennes de la mode ?