in

Covid. Khosta, ce variant russe qui résiste aux vaccins

Ce variant coriace de Covid repéré chez les chauves-souris russes résiste bien aux vaccins actuels. Néanmoins, il ne se révèle fatal à l’homme qu’à une seule condition. Les détails.

Alors que le monde poussait un soupir de soulagement avec la déclaration du chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), selon laquelle la fin de la pandémie de Covid était en vue, un nouveau virus de type Covid a été découvert.

Baptisé Khosta 2, ce virus capable de résister au vaccin Covid actuel a été découvert fin 2020. « Fin 2020, deux sarbecovirus du clade 3 ont été identifiés chez des chauves-souris Rhinolophus en Russie : Khosta-1 a été trouvé chez Rhinolophus ferrumequinum et Khosta 2 chez R. hipposideros », indiquent les chercheurs.

Lire aussi | Covid-19. Washington retire le Maroc de sa liste des destinations à haut risque

Ce variant Khosta-2 semble se fixer à la même protéine, ACE2, que le SRAS-CoV-2 pour s’infiltrer dans les cellules humaines. « Les récepteurs sur les cellules humaines sont la voie par laquelle les virus pénètrent dans les cellules », a expliqué au magazine Time le virologue Michael Letko, professeur à l’Université de l’Etat de Washington et principal auteur de l’étude.

Un article de recherche publié dans la revue PLoS pathogens a fait des révélations surprenantes sur le virus. D’après cet article, Khosta 2 a été découvert fin 2020. « Fin 2020, deux sarbecovirus du clade 3 ont été identifiés chez des chauves-souris Rhinolophus en Russie : Khosta-1 a été trouvé chez Rhinolophus ferrumequinum et Khosta 2 chez hipposideros », indique le rapport de recherche.

Le virus a été identifié par Alkhovsky et ses collègues dans des échantillons de chauves-souris collectés entre mars et octobre 2020 près du parc national de Sotchi. A cette époque, le monde entier se préparait à lutter contre le nouveau coronavirus qui cause le Covid. Un confinement à l’échelle nationale a été imposé dans plusieurs pays pour contenir la propagation du virus infectieux.

Lire aussi | Covid-19. Washington retire le Maroc de sa liste des destinations à haut risque

Ce qui inquiète au sujet de Khosta-2 c’est sa capacité d’échapper à l’immunité conférée par une infection et une vaccination anti-Covid. « Il est préoccupant de voir qu’il existe des virus circulant dans la nature qui peuvent se lier aux récepteurs humains et ne sont pas neutralisés par les réponses vaccinales actuelles », a alerté le Pr Letko. Des études ont révélé qu’il existe deux types de virus Khosta : le virus Khosta 1 et le virus khosta 2, était capable d’utiliser l’ACE2 humain pour faciliter l’entrée dans les cellules », indique l’étude.

Contrairement au Covid, qui cause le coronavirus, Khosta 2 n’a pas la capacité de provoquer une maladie grave chez l’homme. Cependant, il pourrait infecter et provoquer des maladies graves chez l’homme s’il se mélange avec des gènes de Covid causant le coronavirus. A l’heure actuelle, aucune information n’est disponible sur l’infection, la gravité de l’infection et les symptômes présentés lorsque le virus Khosta 2 infecte un être humain.

Il est à noter que Khosta est une station balnéaire sur la côte de la Mer noire du Caucase microdistrict de la ville de Sotchi, qui abrite une population de chauves-souris, d’où l’appellation Khosta pour désigner le virus originaire de cette localité.

What do you think?

2733 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Loading…

0

Les limites de l’influence chinoise au Moyen-Orient

L’Europe augmente ses importations de gaz russe… liquide