in

Covid-19: record de contaminations au Royaume-Uni, plus de 60.000 cas en 24h

Alors que l’Angleterre et l’Écosse retournent en confinement total, le nombre de personnes contaminées continue d’augmenter fortement.

Alors que l’Angleterre entame un reconfinement total qui promet d’être long, plus de 60.000 nouveaux cas ont été recensés mardi au Royaume-Uni, selon le dernier bilan officiel, un record. Des chiffres qui laissent entrevoir pour les semaines à venir de nombreuses admissions dans des hôpitaux déjà au bord de la rupture et une aggravation du bilan, déjà l’un des plus lourds d’Europe, avec plus de 76.000 morts.

Le nombre de patients à l’hôpital pour Covid-19 a bondi ces derniers jours, avec 17.175 nouveaux admis ces derniers sept jours, et 391.615 personnes testées positives dans le même laps de temps. En une semaine, le Royaume-Uni alourdit également son bilan de 4738 morts, soit environ 830 décès par jour.

Signe que la situation est grave, le Bureau national des statistiques estime que plus de 1,12 million de personnes étaient infectées par le virus en Angleterre la semaine dernière, soit un habitant sur cinquante.

Confinement dur au Royaume-Uni

Sous pression, le Premier ministre Boris Johnson a étendu à toute l’Angleterre les confinements locaux en vigueur et fermé les écoles. L’Écosse est aussi entrée dans un confinement du même type pour au moins tout le mois de janvier. Déjà confinés, Pays de Galles et Irlande du Nord ont décidé de laisser les enfants à la maison.

Face à ce nouveau « sacrifice » pour la population, le chef du gouvernement a promis mardi « la plus grande transparence possible » pour montrer qu’il utilise « chaque seconde de ce confinement » pour déployer le « bouclier invisible » du vaccin autour des plus âgés et des plus vulnérables.

Pour sortir de cette situation, les Britanniques espèrent la réussite de la campagne vaccinale. Déjà plus de 1,3 million personnes ont été vaccinées dans tout le Royaume-Uni, dont plus de 650.000 de plus de 80 ans, soit 23% de cette tranche d’âge en Angleterre, selon le Premier ministre.

Au total, pour alléger la pression sur les hôpitaux anglais, où le nombre de patients atteints par le virus frôle les 27.000, bien plus que le pic de la première vague, les autorités espèrent vacciner d’ici mi-février tous les plus de 70 ans et les soignants, soit près de 14 millions de personnes.

Salomé Vincendon avec AFP

What do you think?

1000 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Formation par apprentissage : Mazagan Beach & Golf Resort inaugure son propre centre – Aujourd’hui Le Maroc

Le Sud du Yémen, théâtre d’une guerre du gaz – Vatican News