in

Covid-19 : ‘Il y a certainement une baisse des cas de contamination’ (Pr Hicham Afif) – Médias 24

Invité sur le plateau de 2M, le Pr Moulay Hicham Afif, directeur du CHU Ibn Rochd s’est exprimé sur la baisse des cas quotidiens, la faiblesse du nombre de tests et les préparatifs pour la campagne de la vaccination. 

« Il y a certainement une baisse des cas de contamination ». C’est par cette affirmation que le Pr Moulay Hicham Afif, directeur du CHU Ibn Rochd a démarré son analyse de la situation épidémiologique actuelle lors de son passage au JT de 2M le mardi 5 janvier. 

Le professeur a indiqué que « quel que soit le nombre de tests quotidiens effectués, on a remarqué une baisse du taux de positivité (nombre de cas positifs rapporté au total des tests effectués dans la journée, ndlr) ».  

« Entre la semaine dernière et cette semaine, nous sommes à moins 2 points dans le taux de positivité. Nous sommes à un taux de 12% sachant que sur la période de novembre/octobre, nous étions sur des taux beaucoup plus élevés qui ont dépassés des fois les 30% », précise-t-il. 

Par ailleurs, les indicateurs les plus importants et les plus parlants sont les formes graves de la maladies et les décès.  » Pour les formes graves, ceux qui sont en réanimation et ou en soins intensifs, on a noté une amorce de baisse, mais on est toujours sur des chiffres importants », s’inquiète Pr Hicham Afif. 

« Au CHU Ibn Rochd, nous avons la même tendance dans la mesure où on a noté dans les semaines précédentes, surtout au cours des mois de novembre et de décembre une baisse du le nombre de patients pris en charge dans les unités de réanimation et de soins intensifs mais ce n’est pas la baisse importante qu’on a enregistré à la fin de la première phase de la Covid-19 au Maroc », explique-t-il. 

« C’est important de signaler ce point car c’est un élément qui doit nous amener à rester vigilants », alerte le DG du CHU Inb Rochd. « Il y a toujours une circulation du virus, il y a toujours des cas qui arrivent en réanimation et il y a toujours une mortalité due à cette maladie. C’est important d’insister sur les gestes barrières et aussi sur la nécessité d’aller se faire tester », rappelle-il. 

Le professeur s’est également exprimé sur les préparatifs du CHU pour la campagne de vaccination. « Il y a une commission qui a été mis en place pour la préparation de la campagne de vaccination au niveau du CHU. Les points de vaccination sont définis et établis. Le personnel à vacciner est identifié. Les vaccinateurs sont identifiés et tout le processus est mis en place. Il reste à démarrer la campagne une fois qu’elle sera lancée à l’échelle nationale dans les prochains jours », affirme-t-il. 

Le 06 janvier 2021 à
12:34

Modifié le 06 janvier 2021 à 14:56

What do you think?

1000 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le Festival de Cannes pourrait se tenir en été si la situation l’exige

EN DIRECT – Covid : les remontées mécaniques ne rouvriront pas ce jeudi en France – Les Échos